GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Cinq écoles de Birmingham suspectées d’être sous contrôle islamiste

    Le gouvernement britannique a placé plusieurs écoles publiques sous supervision après la publication d’un rapport qui confirme des rumeurs d’extrémisme dans ces établissements. En tout, 21 écoles ont été inspectées à Birmingham, deuxième ville du pays et dont la population est à 22% musulmane. L'enquête avait été lancée après l’envoi d'une lettre anonyme à la mairie de Birmingham affirmant que plusieurs écoles publiques mais indépendantes étaient en train de passer sous le contrôle de musulmans radicaux.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    L’enquête de l’Ofted, l’institution chargée d’inspecter les établissements scolaires en Grande-Bretagne, est accablante. Elle dénonce dans certaines écoles de Birmingham un « climat de peur et d’intimidation » et confirme une campagne systématique pour y inculquer aux élèves un islamisme radical.

    Un intervenant connu pour ses opinions extrémistes a ainsi été invité à venir s’exprimer devant l’ensemble des élèves dans une des écoles aujourd’hui sanctionnées. Dans d’autres cas, les enquêteurs ont constaté une politique de ségrégation filles-garçons dans les classes.

    Enfin, certains enseignants ont avoué avoir reçu l’ordre d’organiser à la va-vite des ateliers sur le christianisme juste avant une inspection alors que toute mention des autres religions avait été jusqu’alors bannie.

    En tout, cinq écoles dont le niveau avait été, il y a à peine un an, jugé exceptionnel, ont immédiatement été rétrogradées et vont faire l’objet de mesures spéciales. Les établissements pénalisés dénoncent de leur côté un traitement injuste et disproportionné et réfutent ces accusations d’extrémisme.

    De nombreux parents hésitent, eux, entre incrédulité et inquiétude et remettent en question l’attitude du gouvernement qui, averti de ces rumeurs d’islamisation dès 2010, a pourtant laissé la situation se dégrader sans intervenir.

    A (RE) LIRE : France: une fédération pour l’enseignement privé musulman

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.