GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: l'étau de l'armée se resserre autour de Donetsk et Lougansk

    media Des troupes ukrainiennes dans la ville de Konstantinovka, à 58 kilomètres au nord de Donetsk, le 21 juillet 2014. REUTERS/Gleb Garanich

    En Ukraine, les combats s’intensifient, ce mardi 22 juillet, autour des deux derniers grands bastions des séparatistes pro-russes, les villes de Donetsk et Lougansk. Le Parlement ukrainien a voté une mobilisation partielle des réservistes pour une période de 45 jours. D’après les autorités ukrainiennes, des dizaines de milliers de soldats russes seraient massés à la frontière.

    La mobilisation des réservistes votée par le Parlement ukrainien a pour but d’assurer l’extension des unités combattantes et la rotation des soldats au sein de celles-ci. S’exprimant devant la Chambre, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien Andreï Paroubiï a par ailleurs déclaré que plus de 40 000 soldats russes et des centaines d’armes lourdes étaient massés à la frontière russo-ukrainienne.

    Pendant ce temps, la situation continue d’évoluer sur le terrain. Les autorités ukrainiennes ont affirmé, ce mardi, avoir repris Severodonetsk, ville de 110 000 habitants située à une centaine de kilomètres de Lougansk.

    L’étau de l’armée ukrainienne se resserre par ailleurs autour de Lougansk et Donetsk. Les combats se concentrent autour des aéroports des deux villes, et dans plusieurs villages de leurs banlieues. Les médias ukrainiens citent les habitants qui parlent de « nombreuses explosions ». La mairie de Donetsk, elle, qualifie la situation de « très tendue ». De nombreux quartiers sont privés d’eau et d’électricité, tout comme à Lougansk. En revanche, la gare de Donetsk a pu être rouverte.

    Les forces ukrainiennes affirment avoir subi, lundi soir et ce mardi matin, des tirs provenant du côté russe de la frontière. Depuis lundi soir, des informations circulent aussi à propos d’un attentat-suicide contre un barrage de l’armée à Kamianka, dans la région de Donetsk. Lors d’une conférence de presse tenue à Kiev, le porte-parole de l’armée n’a pas démenti l’explosion dans un bus, tout en ajoutant que l’hypothèse d’une attaque perpétrée par un kamikaze n’était pas encore confirmée. Aucun bilan n’a pour le moment été communiqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.