GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: combats de rues et explosions à Lougansk et Donetsk

    media Des vénicules blindés patrouillent autour de Donetsk, le 18 août 2014. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Des combats de rue se sont déroulés, mardi 19 août, dans le centre de Lougansk, l'un des bastions des séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine. L'armée affirme avoir libéré l'un des quartiers de la ville. A Donetsk, l'autre bastion des séparatistes dans l'Est, des tirs d'artillerie et d'armes automatiques ont éclaté dans le centre de la ville. Le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé hier une nouvelle stratégie militaire.

    Miser sur l'encerclement des rebelles pro-russes, tenter de couper leur accès à la frontière avec la Russie, pour les empêcher de recevoir des armes : cet aspect de la nouvelle stratégie militaire de Kiev pouvait laisser supposer également que les forces ukrainiennes allaient éviter de bombarder les villes tenues par les insurgés, et même d'attaquer frontalement ces derniers pour épargner la vie des civils.

    Or, pour l'instant du moins, il n'en est rien. La ville de Lougansk est en proie à de nouveaux combats. On tire à l'arme lourde dans le centre-ville et les forces gouvernementales annoncent avoir pris le contrôle d'un quartier. La mairie fait état de civils tués ou blessés dans les combats de la nuit.

    Et puis, à l'endroit où un convoi de civils fuyant les combats de Lougansk a été bombardé hier, 17 corps ont été découverts. L'armée et les séparatistes pro-russes, qui s'affrontent dans ce secteur, se renvoient la responsabilité du bombardement.

    A Donetsk, les habitants fuient les combats

    A Donetsk, ce qui frappe quand on entre dans la ville, ce sont ces rues quasiment désertes, témoigne Daniel Vallot, notre envoyé spécial. Il y a très peu de voitures, très peu de passants, la plupart des magasins sont fermés et de temps à autre des détonations retentissent dans le lointain, des détonations qu’il est très difficile d’identifier.

    Donetsk conserve encore une partie de ses habitants, mais ceux qui sont restés envisagent de quitter la ville à leur tour. Le seul attroupement que nous avons constaté se trouvait d’ailleurs devant l’une des gares routières de la ville, plusieurs dizaines de personnes attendant de pouvoir partir en bus vers le sud de la région, à l’abri des combats.

    Donetsk qui n’est pas totalement encerclée par l’armée ukrainienne à l’inverse de la ville de Lougansk, mais ici les conditions de vie se sont brutalement dégradées en quelques jours.

    Il n’y a plus d’eau courante depuis dimanche, et les habitants qui sont restés en ville, craignent désormais deux choses : d’abord, les tirs d’obus et de mortiers, qui touchent parfois les zones résidentielles, ensuite le manque d’eau potable. Dans les rues de Donetsk les rares passants que l’on rencontre portent très souvent des bidons ou des bouteilles d’eau qu’ils sont allés acheter dans les quelques commerces qui en proposent encore.

    Une question se pose désormais : est-ce que Kiev peut se permettre de continuer l'offensive contre les rebelles pro-russes, qui semblent en train de perdre du terrain, au risque d'aggraver un bilan humain déjà très lourd ?

    Sommet régional à Minsk avec l’UE

    Le président ukrainien participera mardi prochain, le 26 août, à un sommet régional à Minsk, en Biélorussie, avec des représentants européens et Vladimir Poutine, le président russe qui fera le déplacement selon le Kremlin. Auparavant, Petro Porochenko pourra compter sur le soutien affiché d'Angela Merkel. La chancelière allemande sera samedi en Ukraine, à la veille de l'anniversaire de l'indépendance du pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.