GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Les Britanniques auraient identifié le meurtrier de James Foley

    media Le jihadiste de l'Etat islamique suspecté d'avoir exécuté le journaliste américain James Foley (image provenant d'une vidéo). REUTERS/Social Media Website via REUTERS T

    L’assassin de James Foley aurait été identifié par les autorités britanniques. C’est ce qu’affirme le Sunday Times. Selon le journal dominical, les autorités britanniques savent désormais qui est le Britannique apparu masqué sur la vidéo montrant l’assassinat du journaliste américain. Mais son nom n’est pas révélé.

    Avec notre correspondant à Londres, Eric Albert

    L’identification du meurtrier de James Foley semble désormais presque certaine. Sur la vidéo de la décapitation, l’homme est masqué, mais il a un accent londonien caractéristique. Et selon le Sunday Times, les services de sécurité britanniques sont maintenant sûrs d’eux : ils auraient reconnu qui se cachait derrière cette cagoule. Ils n’ont cependant pas donné son nom au journal britannique.

    Mais parmi les possibilités sérieuses, il y a un certain Abdel Majed Abdel Bary. Le jeune homme a 23 ans, il a quitté sa famille dans l’ouest de Londres pour aller en Syrie l’an dernier. C’est un ancien rappeur, qui se faisait surnommer L Jinny. Et il y a dix jours, il a mis sur Twitter une photo de lui tenant dans les mains une tête décapitée, comme un trophée. La photo était prise à Racca, l’une des places fortes de l’Etat Islamique.

    Le père du jeune jihadiste, Abdel Abdul Bary, est lui-même un homme proche d’Al-Qaïda. C’est un Egyptien, qui s’est réfugié au Royaume-Uni au début des années 1990. Il est accusé d’être lié aux attentats contre des ambassades américaines en Afrique de l’Est en 1998. Il a passé 13 ans dans les prisons britanniques avant d’être expulsé vers les Etats-Unis il y a 2 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.