GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L’Ukraine accuse la Russie d’avoir implanté un bataillon à Donetsk

    media Des fumées montent des bâtiment après des tirs à Donetsk, le 27 août 2014. REUTERS/Maxim Shemetov

    «Nous respectons les proclamations d'indépendance des régions de l'Est» assure Serguei Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères. «Mais la Russie n'a pas intérêt à voir l'Ukraine éclater», ajoute-t-il. De son côté, l'Ukraine accuse pourtant Moscou d'avoir installé un quartier général et un bataillon tactique dans la région séparatiste de Donetsk.

    Une colonne composée d'une centaine d'engins, dont des chars, des véhicules blindés de transport de troupes et des lance-roquettes multiples Grad, s'est dirigée mercredi 27 août vers le sud de la zone contrôlée par les séparatistes pro-russes, selon l'état-major ukrainien.

    Un journaliste de l'Agence France Presse, présent dans l'est de l'Ukraine, a confirmé la présence de traces de chenilles de blindés sur une route, dans le sens nord-sud. Selon l'armée ukrainienne, les véhicules avaient le numéro d'immatriculation masqué par un triangle ou un cercle blanc et se dirigeaient vers Telmanové, une localité située à 20 km au sud de Donetsk et à une vingtaine de kilomètres de la frontière russe.

    D’autre part, des hommes lourdement armés et parlant avec un accent russe ont été perçus, toujours dans l'est de l'Ukraine, où ils ont dressé un barrage, selon l'agence Reuters. Des témoins affirment que l'apparence et le comportement de ces hommes rappellent de manière frappante un groupe de soldats russes interpellés dans l'est de l'Ukraine. Il y a quelques jours, des vidéos de leur interrogatoire avaient été diffusées à la télévision par les autorités de Kiev.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.