GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: Poutine et Lavrov critiquent de nouveau l'Occident

    media Vladimir Poutine, lors d'une réunion gouvernementale au Kremlin, le 30 juillet 2014. REUTERS/Alexei Nikolskyi/RIA Novosti

    Alors que le « groupe de contact » sur la crise en Ukraine s’est réuni à Minsk, en Biélorussie, lundi 1er septembre, avant l’ouverture de la réunion, le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont de nouveau critiqué l’Occident et l’Ukraine pour leur approche aux combats dans la région de Donetsk et de Lougansk.

    Vladimir Poutine a reproché aux dirigeants européens de fermer les yeux sur les actions militaires de forces ukrainiennes, qui, selon lui, « visent directement des quartiers habités ». « En quoi consiste la tragédie dont nous sommes maintenant témoins ?, demande le président russe. J’estime que la raison principale, c'est que le pouvoir à Kiev ne veut pas mener un dialogue politique substantiel avec la partie orientale de son pays. Et en quoi consistent l’objectif et le sens des opérations militaires actuelles des insurgés au sud-est de l’Ukraine, et comment est motivée l’intensification de leurs actions ? »

    « Ce qui les interpelle, ajoute Vladimir Poutine, c'est que l’armée régulière ukrainienne a encerclé des grandes zones habitées et bombarde directement des quartiers civils. L’objectif des insurgés, c’est de repousser ces forces armées et leur artillerie de façon à rendre impossible qu’elles visent les quartiers habités. Et malheureusement, de nombreux pays, y compris en Europe, préfèrent ne pas le remarquer. »

    « Un cessez-le-feu immédiat, sans condition »

    Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, lui, a exigé ce lundi matin devant les étudiants à Moscou que les soldats ukrainiens se retirent des positions à partir desquelles ils seraient susceptibles de toucher des civils. Dans ce contexte, il a dit souhaiter que les discussions du « groupe de contact » à Minsk soient consacrées à la négociation « d’un cessez-le-feu immédiat, sans condition », tout en assurant qu’il n’y aurait « pas d’intervention russe » en Ukraine.

    Evoquant les menaces de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie pour ce qui semble être justement une intervention directe russe, Lavrov a prévenu que toute nouvelle mesure de rétorsion contraindrait Moscou à « protéger son économie ». Faisant allusion aux mêmes menaces, Vladimir Poutine a appelé les Européens à faire preuve de « bon sens ».

    Poutine se réjouit d'un dialogue avec Kiev

    Le président russe s’est tout de même réjoui de contacts qui commencent avec les entretiens à Minsk. « Pour moi, il y a maintenant un important processus qui commence, celui de négociations directes. Nous y avons travaillé longtemps et nous sommes arrivés à un accord là-dessus avec le président ukrainien Porochenko. Ces contacts démarrent maintenant. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.