GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ultime visite de Cameron en Ecosse pour soutenir les partisans du non

    media Visite de la dernière chance de David Cameron en Ecosse, pour soutenir le camp du «non», avant le référendum d'indépendance du 18 septembre 2014.

    David Cameron était de retour ce lundi 15 septembre en Ecosse où se déroulera jeudi le référendum historique sur l'indépendance. Le Premier ministre britannique s’est livré dans le port pétrolier écossais d'Aberdeen à un ultime plaidoyer pour le «non» dans l’espoir d’éviter l'éclatement du Royaume-Uni. Prenant les Ecossais par les sentiments lors d'une visite à Edimbourg, la semaine dernière, David Cameron avait écrit dans le Daily Mail : « Nous voulons désespérément que vous restiez, nous ne voulons pas que cette famille de nations se déchire ».

    Le « oui » et le « non » sont effectivement au coude-à-coude et cette visite de David Cameron en Ecosse est non seulement la dernière avant le scrutin de jeudi mais aussi celle de la dernière chance. Le « oui » a fait une spectaculaire ascension dans les sondages ces dernières semaines et il ne reste que trois jours pour inverser la tendance.

    Le Premier ministre britannique veut à tout prix éviter la dislocation du Royaume-Uni. Il s'est livré dans le port écossais d'Aberdeen à un ultime plaidoyer rappelant qu’il ne s’agit pas d’un vote protestataire contre les conservateurs ou la politique d’austérité budgétaire mais d’un vote historique. Ses arguments sont connus : « Il n'y aura pas de retour en arrière ». Il veut convaincre les Ecossais qu’en votant « non », ils auront l'avantage d'appartenir à une entité bien plus influente tout en bénéficiant d’une autonomie accrue.

    Le Premier ministre écossais en campagne aussi

    Alex Salmond, le Premier ministre écossais est lui aussi en campagne. Il s'est affiché à l'aéroport d'Edimbourg, avec des femmes et des hommes d’affaires partisans de l'indépendance. Pour faire face aux nouveaux enjeux monétaires et économiques, il évoque « l’énorme » potentiel de l’Ecosse. Il se dit convaincu que l’indépendance créera des emplois et bénéficiera à l’économie écossaise. Il dit enfin que les électeurs ne doivent pas rater cette opportunité qui ne se reproduira qu’une fois dans leur vie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.