GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Reconnaissance d’un Etat palestinien: un vote symbolique à Londres

    media Le Premier ministre britannique David Cameron s’est empressé de rappeler que ce vote était non contraignant. REUTERS/UK Parliament via REUTERS

    Les députés britanniques se sont prononcés lundi soir pour la reconnaissance d’un Etat palestinien. Un vote avant tout symbolique puisque le gouvernement de David Cameron ne sera pas contraint de s’y conformer. Mais néanmoins significatif et qui signale un changement d’attitude au sein de l’opinion publique.

    Avec notre correspondante à Londres,Muriel Delcroix

    La chambre des Communes a approuvé par 274 voix contre 12 cette motion présentée par un député travailliste. Elle appelle le gouvernement à « reconnaître un État palestinien aux côtés de l’État d’Israël afin de contribuer à assurer une solution négociée consacrant deux États ».

    Néanmoins, la portée de ce vote reste relative : la chambre des Communes compte 650 parlementaires, ce qui veut dire que la demande de reconnaissance d’un État palestinien a été en réalité approuvée par moins de la moitié du Parlement. Le gouvernement de coalition conservateurs-libéraux démocrates s’est d’ailleurs abstenu et avait demandé à ses députés de faire de même, laissant la voie libre à une majorité de travaillistes et quelques libéraux democrates.

    Le Premier ministre David Cameron s’est empressé de rappeler que ce vote était non contraignant et qu’il n’avait pas l’intention de changer sa politique étrangère sur le sujet. Pour Londres, la reconnaissance d’un État palestinien doit être le résultat de négociations entre Israël et la Palestine.

    Mais cette motion ne peut qu’accroître la pression sur le gouvernement alors qu’un autre pays européen, la Suède, a annoncé il y a dix jours son intention de reconnaître l’État de Palestine. Ce vote symbolique est aussi un indicateur d’un renversement de tendance et pourrait être le signe qu’Israël est en train de perdre la bataille au sein de l’opinion publique britannique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.