GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les trains en gare en Allemagne: grande grève à la Deutsche Bahn

    media Les passagers de la Deutsche Bahn en quête d'un train ce samedi à la gare de Cologne. REUTERS/Wolfgang Rattay

    C'est la plus importante grève des conducteurs de train de la Deutsche Bahn depuis six ans. Fin de semaine chaotique en perspective en Allemagne où des perturbations importantes sont déjà annoncées ce samedi matin alors que les vacances d'automne commencent dans plusieurs Länder. En jeu des revendications salariales mais aussi une lutte d'influence entre syndicats.

    Si la plupart des Allemands semblent avoir fait le choix de ne même pas se rendre à la gare aujourd'hui, des millions de passagers s'entassent tout de même sur les quais à travers tout le pays. Ils espèrent trouver une place dans l'un des trains du service minimum, mis en place par la Deutsche Bahn. L'entreprise affirme qu'à la mi-journée, un tiers des trains grandes lignes circulaient. D'autres trajets sont assurés par des autobus de substitution. Mais la grève concerne également des trains régionaux et urbains. Certaines lignes de la S-Bahn à Berlin par exemple ne circulent pas du tout et le trafic est très perturbé sur les autres.

    Le dialogue social allemand en panne ?  

    C'est le syndicat des conducteurs de locomotives, le GDL, qui a lancé cette grève, officiellement pour réclamer une augmentation des salaires de 5% et une réduction de deux heures de travail par semaine.

    Mais ce qui se joue en coulisses, c'est aussi une lutte de pouvoir entre syndicats car plusieurs syndicats cohabitent au sein de la Deutsche Bahn. Jusqu'à il y a peu chaque syndicat ne représentait qu'une catégorie de personnel or c'est ce que veut changer le petit syndicat des conducteurs de trains qui espère étendre son influence sur les autres professions au sein de la compagnie ferroviaire allemande, comme les contrôleurs.

    Mais le GDL se heurte pour l'instant au refus catégorique de l'autre grand syndicat des cheminots allemands, l'EVG, mais aussi de la direction de la Deutsche Bahn. Normalement la grève doit s'achever lundi à 4h du matin. Mais de nombreux Allemands craignent que ce conflit ne se durcisse encore.

    Reportage en Allemagne 18/10/2014 - par Nathalie Versieux Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.