GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Décembre
Mardi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Espace: une fusée «Soyouz» s'envole vers la station spatiale internationale (ISS) avec trois astronautes à bord
    Europe

    La surprise «Samopomitch» aux législatives ukrainiennes

    media Un militant distribue le journal du parti Samopomitch aux passants à Lviv, le 24 Octobre 2014. AFP PHOTO/ YURKO DYACHYSHYN

    Pour le président Petro Porochenko, les électeurs ont donc massivement voté en faveur d’un rapprochement irréversible avec l’Europe, lors des élections législatives de ce dimanche 26 octobre. Sa formation arrive légèrement en tête avec 22 à 23 % des voix. Elle devance le Front populaire du Premier ministre Arseni Iatseniouk. Mais l’une des surprises de ce scrutin, c’est la troisième position du parti Samopomitch, une formation composée essentiellement de militants de la société civile, issus pour beaucoup de la révolution du Maïdan.

    Avec nos envoyés spéciaux, Boris Vichith et Anastasia Becchio

    Andriy Sadovy a de bonnes raisons de se réjouir. Le parti que le maire du bastion nationaliste de Lviv a créé il y a deux ans porte au pouvoir une nouvelle génération d’hommes et de femmes politiques. « Dans notre équipe de Samopomitch, nous avons des gens très sérieux et très professionnels qui se sont fait eux-mêmes. Nous répondons aux appels qui nous ont été lancés après la révolution de la dignité de Maïdan. Il fallait que de nouveaux visages apparaissent, des personnes qui n’ont pas été compromises par le passé », explique Andriy Sadovy.

    Le parti Samopomitch, qui signifie « auto-assistance », compte sur sa liste des militants médiatisés comme Semen Sementchenko, commandant d'un des bataillons de volontaires qui s'est illustré dans le conflit de l'Est ; ou encore Igor Sobolev, auteur d’une loi pour purger le pouvoir des représentants corrompus : « Ianoukovitch a créé sa grande machine de corruption, non pas parce qu’il a beaucoup de culot ou qu’il est très intelligent. Il a pu la créer parce que nous l’avons laissé faire. Tuer la passivité qui est en nous et commencer à s’impliquer dans la gouvernance de son pays, ça doit être aujourd’hui la tâche de chaque citoyen. »

    Le parti n’apportera pas de soutien aveugle au chef de l’Etat. La coalition ne devra pas être pro-présidentielle mais pro-ukrainienne, a prévenu la tête de liste de Samopomitch.

    Samopomitch est la liste qui est menée par une militante de Maïdan, Ganna Gopko, qui a été l’une des fondatrices aussi de cette initiative de réformes. C’est pour cela que Samopomitch incarne le renouveau et incarne aussi les réformes. [...] Samopomitch bénéficie de la popularité du maire de Lviv, [connu] pour sa bonne gestion de cette ville située en Ukraine occidentale.
    Ioulia Shukan Spécialiste de l'Ukraine, maître de conférences à l'université Paris X 27/10/2014 Écouter

    → Consultez le blog de Ioulia Shukan

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.