GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 30 Septembre
Samedi 1 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Accord à Bruxelles sur la livraison de gaz russe à l'Ukraine

    media Le ministre russe de l'Energie Alexander Novak (g), le président sortant de la Commission européenne, José Manuel Barroso et le ministre de l'Energie ukrainien Iouri Prodan (d), à Bruxelles, le 30 octobre 2014. REUTERS/Francois Lenoir

    L'Union européenne, l'Ukraine et la Russie ont signé tard jeudi dans la soirée à Bruxelles un accord sur le gaz. Ce document permettra d'assurer les livraisons de gaz russe à destination de l'Ukraine. Pour les Européens il s'agit d'une assurance de ne pas revivre une nouvelle crise du gaz. Depuis le mois de mai, les trois parties négociaient sur les moyens de régler la facture gazière de Kiev à l'égard de Moscou. C'est désormais chose faite. Les signataires se sont aussi entendus sur le prix du gaz que la Russie livrera à l'Ukraine pendant les prochains mois. Un accord à durée limitée. 
     

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Grégoire Lory

    Tous les signataires de l’accord l’ont dit et répété : personne n’aura froid cet hiver en Europe. Avec ce document, l’Ukraine s’engage en effet à régler sa facture de gaz à l’égard de la Russie, ce qui éloigne le spectre d’une rupture de l’approvisionnement à destination de l’Union européenne.

    A quelques heures de la fin de son mandat, la Commission est parvenue à lever les derniers obstacles. L’accord prévoit un règlement des arriérés en deux temps. Tout d’abord, Kiev s’engage à régler dans les prochains jours une facture de près d’un milliard et demi de dollars. La deuxième tranche de paiement, légèrement supérieure, sera effectuée d’ici la fin de l’année.

    Pour régler sa dette, l’Ukraine pourra compter sur l’aide de l’Union européenne et du FMI, le Fonds monétaire international. Un soutien nécessaire pour convaincre la Russie de revenir à la table des négociations.

    Cet accord a cependant une durée de vie limitée puisqu’il est valable jusqu’en mars de l’année prochaine. Mais tous les signataires y trouvent pour le moment leur compte. La Russie est payée, l’Ukraine règle sa facture et l’Union européenne évite une nouvelle crise du gaz.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.