GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pays-Bas: des insectes dans les assiettes

    media Depuis le vendredi 31 octobre, les clients néerlandais de deux supermarchés Jumbo peuvent remplir leurs chariots avec des plats à base d'insectes. Remko de Waal / ANP MAG / AFP

    A l'heure où les Néerlandais commencent timidement à accepter l'idée d'ingurgiter larves, sauterelles et vers de farine, le numéro deux de la grande distribution aux Pays-Bas vient de lancer une gamme de produits à base d'insectes. Depuis vendredi 31 octobre, deux magasins Jumbo du nord des Pays-Bas commercialisent des larves et des sauterelles prêtes-à-manger.

    Les insectes, pas si infects. Depuis vendredi 31 octobre, les clients néerlandais de deux supermarchés Jumbo peuvent remplir leurs chariots avec des plats cuisinés dont les bestioles constituent le principal ingrédient. Dans les rayons des magasins, nulles sucettes aux grillons, saucisses aux cloportes ou pâtés de fourmis. En revanche, on peut acheter des hamburgers à bases de larves, des boulettes aux sauterelles ou encore des sachets de chips confectionnés avec des ténébrions meuniers, sortes d'asticots qui ondulent dans la farine.

    Bons pour la santé ?

    Laure Valks, porte-parole des supermarchés Jumbo, se réjouit de l'initiative. En plus de se révéler bons pour la santé, les insectes comestibles constituent une source nutritionnelle durable. Alors que l'élevage industriel est confronté à des problèmes de pollution, les insectes, riches en protéines et faibles en graisse, apparaissent comme une alternative de plus en plus sérieuse. Dans le monde, près de trois milliards d’individus se régalent déjà d’environ 1 400 espèces.

    Des mets délicieux ?

    En Europe, les petites bêtes caparaçonnées, ailées ou munies d’antennes, doivent cependant se confronter aux mentalités et au dégoût. Marcel Dicke, entomologue à l'université de Wageningen, se bat depuis des années pour faire entrer larves et papillons dans les assiettes néerlandaises. A ses yeux, les insectes s’avèrent délicieux, à condition que les mets soient bien préparés.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.