GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Moscou veut s'assurer que l'Ukraine reste en dehors de l'Otan

    media Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à Moscou le 18 novembre 2014. REUTERS/Sergei Karpukhin

    La Russie a de nouveau appelé l’Ukraine à rester en dehors de l’Otan. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov l’a réaffirmé hier, mercredi, à l’occasion de la visite à Moscou de son homologue hongrois.

    Avec notre correspondante à Moscou,Muriel Pomponne

    Par deux fois hier, Moscou a affirmé sa volonté que l’Ukraine s’engage à la neutralité. C’est d’abord le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a demandé « 100% de garanties » que l’Ukraine n’intégrera pas l’Otan. Puis le ministre des Affaires étrangères a renchéri en exigeant la signature d’« un document contraignant » :

    « Il est très important que l’Ukraine reste en dehors des blocs pour la stabilité euro-atlantique, mais aussi pour la protection de ses intérêts nationaux », a insisté Sergueï Lavrov.

    Kiev a aussitôt rejeté toute pression russe sur la question. En août dernier, lors de son dernier sommet, l’Otan avait exclu la possibilité d’une adhésion de l’Ukraine. La Russie continue néanmoins de dénoncer l’élargissement « sans limites » de l’Alliance atlantique.

    En présence de son homologue hongrois, favorable à la construction du gazoduc Southstream contrairement à la position officielle de l’UE, Sergueï Lavrov a dénoncé les pays qui cherchent à torpiller les relations entre l’Union européenne et la Russie. Pour lui, les deux entités doivent coopérer en matière économique, mais aussi militaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.