GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    En Ukraine, une nouvelle génération de parlementaires fait sa rentrée

    media Les parlementaires ukrainiens écoutent un discours du président Porochenko, le 27 novembre 2014, lors de l'ouverture des travaux du Parlement nouvellement élu. REUTERS/Mikhail Palinchak

    Le nouveau Parlement ukrainien a commencé ses travaux jeudi. La coalition gouvernementale, qui représente cinq partis différents, a soutenu à une large majorité l’élection de Volodymyr Groïssman au poste de président de l’Assemblée, et la reconduction du Premier ministre Arseni Iatseniouk. Un an après le début de la révolution de l’EuroMaidan, ce Parlement porte les espoirs de réforme, et une forte pression repose sur les nouveaux députés issus de la société civile.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    Il aura fallu plus d’une fois pour valider l’enregistrement des députés avant d’initier les travaux du Parlement, car les nouveaux législateurs ne savaient pas comment faire pointer leur carte de présence. L’anecdote est révélatrice: pour des dizaines d’élus, issus de la société civile, du journalisme, du milieu militaire ou du monde des petites et moyennes entreprises, c’est toute la politique ukrainienne qui est à apprendre.

    Serhiy Kiral est l’un d’entre eux, élu de la formation réformatrice Samopomich. Il y a peu, il était conseiller en investissements internationaux dans la ville de Lviv, dans l’est du pays. Désormais, il doit évoluer dans une arène très différente : « Ce n’est pas exactement le genre de compagnie que je voudrais côtoyer chaque jour. Parmi les anciens députés, certains, en fait beaucoup, sont assez controversés. Mais dans le même temps, nous ressentons déjà un sens des responsabilités. »

    Les anciens députés sont perçus comme des obstacles par les nouveaux législateurs. Ceux-ci se fixent comme priorité des réformes du système judiciaire, politique et économique. Leur tâche s’annonce difficile. Dès le premier jour déjà, des relents de  « politique politicienne » se faisaient sentir dans l’hémicycle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.