GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'Union européenne met en chantier une nouvelle fusée, Ariane VI

    media Tir d'une fusée Ariane V, à Kourou, en août 2012. Photo AFP / Jérôme Valette

    La concurrence est rude pour toucher et surtout atteindre les étoiles. L’Europe met donc les moyens et s’engage pour le développement d’une nouvelle fusée, Ariane VI.

    Avec notre envoyé spécial à Luxembourg, Simon Rozé

    Ce mardi 2 décembre, les ministres européens de l'Espace et les responsables de l'Agence spatiale européenne (ESA) étaient réunis à Luxembourg pour décider des futurs développements de l’Europe spatiale. Et, surprise, ce conseil a été bien moins bien disputé que prévu ; les ministres sont même parvenus à un accord plus rapidement que prévu.

    Il y a d’abord la mise en chantier du lanceur européen Ariane VI. Le premier tir est prévu en 2020 et un budget d’environ quatre milliards d’euros sur dix ans va être débloqué. Autre point important, la gouvernance d’Ariane va connaître une vraie évolution puisque les industriels seront d’avantage impliqués. Ils avaient participés à la conception de cette fusée, ils auront désormais un rôle dans son exploitation commerciale.

    Minimiser les coûts

    Le but de cette manœuvre est de minimiser les coûts d’Ariane VI pour ensuite vendre aux opérateurs de satellites ses lancements moins chers. Mais aussi de faire face à la concurrence de plus en plus grande, de SpaceX notamment, une société privée américaine qui se vante de faire des fusées low cost.

    Ariane VI n’a pas été le seul sujet de discussion hier, il a également été question de l’exploration spatiale, et notamment de Mars. C’est désormais sûr, l’Europe va envoyer un engin d’exploration à sa surface en 2018, puisque la mission ExoMars a désormais tous les financements nécessaires.

    C'est une nouvelle étape dans l'histoire des lanceurs en Europe.

    Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'ESA 03/12/2014 - par Simon Rozé Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.