GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Victoire historique de la gauche en Thuringe, région de l'ex-RDA

    media La gauche radicale Die Linke va pour la première fois diriger une région allemande, la Thuringe (est), avec Bodo Ramelow qui devient le Premier ministre-président à la tête d'une coalition Die Linke-SPD-Verts du pays. REUTERS/Kai Pfaffenbach

    C'est une première en Allemagne depuis la réunification du pays. Le Parlement régional de Thuringe en ex-RDA a élu ce vendredi 5 décembre Bodo Ramelow à la tête du Land. Cet homme politique issu du parti néo-communiste Die Linke deviendra le Premier ministre-président à la tête d'une coalition Die Linke-SPD-Verts du pays. Avec Ramelow, c'est un personnage atypique qui prend le pouvoir dans la région.

    Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

    Protestant pratiquant de 58 ans, néo-communiste, syndicaliste, Bodo Ramelow formera le prochain gouvernement à la tête d’une très courte majorité, d'une voix seulement.

    Une majorité instable pour le politologue Werner Patzelt de l’Université technique de Dresde. « Cette coalition, c’est une innovation dans le système politique allemand et je ne crois pas que cette coalition sera stable parce qu'intégrer trois partis tellement différents, c’est vraiment un problème. Et il y a des tensions intensives entre les gauchistes et les Verts donc je ne crois pas que ça durera pour cinq ans. Ils veulent changer le système administratif dans les communes, ils veulent faire quelques réformes dans les systèmes des écoles et ici, l’espace de manœuvre pour le gouvernement est bien limité parce que le budget de Thuringe n’augmentera pas. »

    Les finances ne seront pas le seul problème de cette coalition aux allures d’expérience politique. Die Linke a du faire d’importante concession à ses partenaires pour arriver au pouvoir au risque de décevoir une bonne partie de son électorat.

    → à lire aussi sur le blog L'Allemagne hors les murs : « un ex-communiste au pouvoir »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.