GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Relations gréco-turques: pas d'avancée sur la question chypriote

    media Le Premier ministre grec Antonis Samaras a reçu son homologue turc Ahmet Davutoglu, à Athènes, le 6 décembre 2014. REUTERS/Aris Messinis/Pool

    L'économie était au cœur de la rencontre entre le Premier ministre grec et son homologue turc samedi 6 décembre. Le troisième conseil de coopération de haut niveau s'est achevé à Athènes. Pour Antonis Samaras et Ahmet Davutoglu, il faut renforcer la coopération afin de favoriser la croissance, alors que la Turquie est actuellement le premier partenaire commercial de la Grèce. Sur la question plus politique de Chypre, les positions ne semblent en revanche pas avoir véritablement évolué.

    Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

    A l'issue du conseil, les Premiers ministres grec et turc ont d'abord signé un accord de coopération général. Antonis Samaras a ensuite appelé au respect mutuel, notamment sur la question de l'exploration du gisement de gaz dans les eaux chypriotes, contestée par la Turquie.

    « Dans les conditions actuelles, a expliqué Antonis Samaras, nous comprenons la décision du président chypriote Anastasiadou de se retirer des négociations de paix jusqu'à ce que le problème soit résolu. Et je crois vraiment que cela sera fait bientôt pour que les négociations entre les deux communautés puissent reprendre. »

    Chypre a pris cette décision il y a deux mois, lorsque la Turquie a envoyé un navire dans la zone maritime où l'exploration du gisement a débuté. Lors du premier jour de la rencontre, Ahmet Davutolgu a affirmé que la Grèce et la Turquie seraient d'accord sur un point : les deux communautés, divisées depuis 1974, doivent pouvoir profiter du gaz. Pour le Premier ministre turc, toute tentative de la partie grecque de l'île de décider seule ira à l'encontre du processus de paix.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.