GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Europe

    Le Comité contre la torture attaqué en Tchétchénie

    media Ramzan Kadyrov, ici en mai 2012, a accusé récemment le Comité contre la torture en Tchétchénie de travailler pour le compte des occidentaux. STR / AFP

    Locaux incendiés, militants perquisitionnés et conspués: l'une des dernières organisations de défense des droits de l'homme active en Tchétchénie, s'est trouvée attaquée sur tous les fronts pendant le week-end.

    Avec notre correspondante à Moscou, Véronika Dorman

    Le Comité contre la torture est l’une des dernières ONG présentes en Tchétchénie, qui continue de lutter contre les abus des autorités locales. Mais l’organisation est désormais dans le collimateur du président de la République de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov. Après des affrontements entre les forces de l’ordre et des rebelles islamistes à Grozny, Kadyrov a appelé à des représailles contre les familles des rebelles. Le responsable de l’ONG, Igor Kaliapine, a accusé Kadyrov d’inciter ainsi ses agents à des actes criminels.

    L’irascible Kadyrov a réagi en accusant à son tour Kaliapine de prendre la défense des bandits et de travailler pour le compte des services secrets occidentaux. Les défenseurs des droits de l’homme ont interprété ces déclarations comme une menace directe, comme un ordre tacite de s’en prendre à leur ONG.

    L’incendie du bureau de l’association à Grozny, ce samedi, et les intimidations contre les militants sont un signal inquiétant. Si les rebelles s’activent, comme le relèvent les observateurs, on peut s’attendre à ce que s’intensifient aussi les exactions commises par les forces de l’ordre sous prétexte de lutte contre le terrorisme. Quand les témoins et dénonciateurs deviennent vraiment gênants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.