GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène ont trouvé ce dimanche 13 octobre un accord pour sortir de la crise sociale qui paralyse le pays depuis 12 jours, grâce au retrait du décret polémique supprimant les subventions au carburant. Les deux parties se sont mises d'accord sur la préparation d'«un nouveau décret qui annule le décret 883» sur l'essence, et «avec cet accord la mobilisation se termine», a annoncé Arnaud Peral, représentant en Équateur de l'ONU, qui a facilité avec l'Eglise catholique la tenue d'un dialogue.

    Europe

    Russie: dix ans de camp requis contre Alexeï Navalny

    media Alexeï Navalny à son arrivée à l'audience du parquet à Moscou, le 19 décembre. REUTERS/Maxim Zmeyev

    Le parquet russe a requis, vendredi 19 décembre, dix ans de camp contre le principal opposant du Kremlin Alexeï Navalny. Il est accusé d'avoir détourné de l'argent au détriment d'une filiale de la société française Yves Rocher. L’opposant est déjà assigné à résidence depuis mars dernier et il n’a pas le droit de s’exprimer dans les médias.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    L’opposant, qui avait enflammé les foules lors des manifestations de l’hiver 2012 contre la réélection de Vladimir Poutine, risque bien de quitter la scène politique russe pour de longues années. Le parquet a requis dix ans de camp contre lui, et huit ans contre son frère Oleg, pour avoir détourné 27 millions de roubles soit 360 000 euros, au détriment de la filiale russe de la société Yves Rocher.

    L'entreprise française avait pourtant indiqué n'avoir subi « aucun dommage » à la suite de sa collaboration avec la société de transport des frères Navalny. Yves Rocher avait acheté les services de cette entreprise pour pallier les difficultés de La Poste, alors même que Oleg Navalny était cadre dans cette même entreprise. Il y aurait donc eu conflit d’intérêts.

    Alexeï Navalny, qui s’est fait connaître comme blogueur dénonçant justement la corruption, est déjà sous le coup d'une condamnation datant de 2013 à cinq ans de camp avec sursis, pour une autre affaire de malversations. Son assignation à résidence a été prolongée jusqu'au 15 février. L'opposant rejette toutes les accusations qu'il qualifie de tentatives d'intimidation à son encontre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.