GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    UE: le plan Juncker validé, pas de nouvelles sanctions contre Moscou

    media Les 28 pays de l'UE ont approuvé, jeudi 18 décembre à Bruxelles, le lancement du plan d'investissement proposé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. REUTERS/Francois Lenoir

    Le Conseil européen de fin d’année est déjà terminé. Contrairement à leurs habitudes, les chefs d’Etats et de gouvernements ne se retrouveront pas ce vendredi à Bruxelles. Les Vingt-Huit sont très rapidement tombés d’accord sur les dossiers qui étaient sur la table.

    Avec notre envoyé spécial à Bruxelles, Guillaume Naudin

    Les participants aux Conseils européens avaient fini par croire que c’était impossible : un sommet où les Vingt-Huit s’entendent sur tout, et vite. Pourtant, c’est ce qui est arrivé jeudi. Il faut dire que c’est plus facile lorsqu’il s’agit de se mettre d’accord sur un plan d’investissement, le plan Juncker, qui propose de dépenser rapidement 315 milliards d’euros qui viendront plutôt des investisseurs privés que des Etats membres. Et encore, quand ceux-ci mettront la main à la poche, ils pourront retirer les sommes en question du calcul de leur déficit. C’est ce qu’on appelle la flexibilité du pacte de stabilité et c’est très pratique pour les pays particulièrement surveillés comme la France et l’Italie.

    Néanmoins, si « les conclusions [du sommet] disent que le fonds est ouvert pour des contributions directes des Etats », le président de la Commission européenne espérait de l'argent « sonnant et trébuchant » des Etats pour abonder son fonds d'investissement.

    Dossier ukrainien

    Pas de difficulté, non plus, pour s’entendre sur le dossier ukrainien. Comme c’est le cas depuis le début de la crise, il y a plus d’un an, les 28 pays de l’UE apportent leur soutien à Kiev avec une aide humanitaire et une aide économique dont le montant n’est pas précisé, à condition toutefois que des réformes soient mises en place. Ils sont même tombés d’accord pour ne pas imposer de nouvelles sanctions à la Russie, qui a fait récemment quelques gestes et avec qui la chancelière allemande et le président français s’efforcent de maintenir le contact pour aller vers, comme le dit François Hollande, « le début de l’amorce d’un processus ».

    Hollande joue l’optimisme

    Cet optimisme, pour le président français, est aussi valable au plan national. François Hollande s’est félicité des prévisions de conjoncture de l’Insee qui annoncent un léger rebond de la croissance début 2015. Et le président de tancer « les grincheux » qui ne croient pas aux prévisions du budget de l’an prochain. Un mot gentil aussi pour préciser à l’aile gauche de sa majorité que la future loi Macron, ce n’est pas seulement le travail dominical, mais aussi l’ouverture de droits nouveaux. Sous-entendu, une loi de gauche soutenue par un président qui, comme depuis quelques jours, reparle volontiers politique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.