GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: le jugement d’Alexeï Navalny avancé à ce mardi

    media Le parquet a requis dix ans de camp contre l'opposant russe Alexeï Navalny. REUTERS/Maxim Shemetov

    La justice russe a avancé à la surprise générale à mardi 30 décembre le jugement prévu à la mi-janvier de l'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny.

    Avec notre correspondante à Moscou, Veronika Dorman

    Alexeï Navalny risque désormais de passer le réveillon derrière les barreaux. Le blogueur charismatique devenu chef de file de l’opposition, qui a défié Poutine et son clan, va entendre son jugement plus tôt que prévu. Alexeï Navalny et son frère, Oleg, sont poursuivis en justice pour avoir détourné près de 400 000 euros à une filiale de la société Yves Rocher. Le parquet russe exige une peine de dix ans de prison ferme, même si l’entreprise française a affirmé n’avoir subi aucun préjudice. Pour l’opposition russe, l’affaire est purement politique, dans le but d’enfermer l’un des principaux détracteurs du Kremlin.

    « Ce changement de date est un fait sans précédent. Dans le passé, il y avait eu des cas où les jugements avaient été rendus à une date ultérieure à celle fixée initialement par le juge. Mais que l’on décide d’avancer l’énoncé d’un jugement, cela est inédit », rappelle l’avocate de l’opposant, Olga Mikhaïlova.

    Selon elle, la date a été avancée pour enrayer un mouvement contestataire. Les partisans de Navalny, et plus généralement beaucoup de gens qui dénoncent le serrage de vis opéré par le pouvoir russe, ont en effet décidé via les réseaux sociaux de manifester le jour du jugement. Près de 30 000 personnes avaient déjà prévu de se rassembler dans le centre de Moscou, avec ou sans autorisation, le 15 janvier prochain. Mais le 30 et 31 décembre, la plupart des Moscovites sont absorbés par les fêtes de fin d’année, et la condamnation de Navalny peut passer relativement inaperçue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.