GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    2014, une année noire pour l’économie ukrainienne

    media Valeria Gontareva, la gouverneure de la Banque centrale ukrainienne à Kiev, le 30 décembre 2014. REUTERS/Konstantin Grishin

    En cette fin d'année et au lendemain du vote d'un budget d'austérité par le Parlement, les autorités ukrainiennes font le bilan de 2014 pour l'économie du pays. Et ce n'est pas bon. En un an, le PIB de l'Ukraine a plongé de 7,5 %.

    C'est la pire année depuis la Seconde Guerre mondiale. La présidente de la Banque centrale ukrainienne n'y va pas par quatre chemins. Il faut dire qu'au cours de cette année marquée par la perte de la Crimée et par une guerre avec les séparatistes dans l'Est industriel et minier du pays, Valeria Gontareva s'est retrouvée en première ligne pour défendre une monnaie qui a perdu 50 % de sa valeur sur le marché des changes.

    Fin novembre, le taux d'inflation atteignait 21 %, notamment en raison des dépenses pour défendre la monnaie locale. Les réserves de devises sont passées sous la barre des 10 milliards de dollars pour la première fois depuis dix ans. Au final, le PIB a chuté de 7,5 %.

    Des aides sociales supprimées

    C'est dire si l'Ukraine a un besoin vital de l'aide promise aussi bien par le Fonds monétaire international (FMI) que par l'Union européenne. Mais cette aide ne sera pas sans contrepartie. En échange, les institutions internationales veulent des mesures pour adapter l'économie du pays. C'est ainsi que plusieurs aides sociales vont être supprimées alors que les coûts de l'énergie vont augmenter. C'est sans doute pour faire passer ces mesures que les autorités du pays se disent optimistes pour l'année 2015.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.