GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Aujourd'hui
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: le mouvement anti-islam Pegida prend de l'ampleur

    media «Nous sommes le peuple» peut-on lire sur cette banderole du mouvement Pegida lors d'une manifestation à Dresde le 22 décembre 2014. REUTERS/Hannibal Hanschke

    Treize pour cent des Allemands seraient prêts à participer à une marche contre les musulmans en cas d'organisation de ce genre de manifestation dans la ville où ils habitent. C'est en tout cas ce que révèle un sondage Forsa pour le magazine Stern : le mouvement Pegida continue de prendre de l'ampleur.

    Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

    Pegida semble parti s’installer sur la durée. Ce mouvement anti-islam (« Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident ») né à Dresde à la mi octobre, a mobilisé 17 500 personnes dans la capitale de Saxe à la veille de Noël. La prochaine marche contre l’islam aura lieu lundi prochain dans cette ville d’ex-RDA et le mouvement pourrait s’étendre.

    Selon un sondage Forsa, 13% des Allemands seraient prêts à participer à une marche similaire si elle était organisée dans leur ville. 29% des personnes interrogées trouvent que l’islam occupe une place trop importante dans la société allemande même si les deux tiers des Allemands jugent exagérée l’idée d’une islamisation de l’Allemagne.

    Echappant à tout contrôle des partis politiques, Pegida inquiète dans le pays. Angela Merkel, dont la stratégie centriste est rendue responsable jusque dans son propre camp du développement de Pegida sur la droite de la CDU est consciente du danger. Lors de ses vœux de fin d’année, elle a condamné le mouvement Pediga, dont elle a qualifié les militants de racistes dominés par la haine et a appelé à une société plus tolérante.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.