GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Présidentielle en Croatie, le sortant Ivo Josipović en danger

    media Le président sortant croate et candidat à sa succession Ivo Josipovic, au quartier général de son parti à Zagreb, le 28 décembre 2014, après les premières estimations du premier tour. REUTERS/Antonio Bronic

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans

    Avec plus de 16% des suffrages, Ivan Vilibor Sinčić, candidat « anarchiste » issu de la société civile, est le seul vrai gagnant du premier tour de l’élection présidentielle du 28 décembre. Avec 38,5%, le sortant Ivo Josipović essuie un véritable camouflet et aborde le second tour en position très défavorable.

    Présidentielle en Croatie : la surprise viendra-t-elle du premier tour ?
    Présidentielle en Croatie : camouflet pour Ivo Josipović, percée d’Ivan Vilibor Sinčić

    Cancer du poumon, cancer de la plèvre, asbestose, cancers de l’intestin et du rein, pathologies chroniques affectant les poumons et d’autres organes… Malgré ces maladies, la Croatie continue d’importer des produits comprenant de l’amiante. Ces derniers sont pourtant interdits par la loi depuis le 1er janvier 2006, une condition nécessaire pour l’accession de Zagreb au statut de membre à part entière de l’Union européenne.
    Santé publique : la Croatie, le cheval de Troie de l’amiante au sein de l’UE

    Taux record de particules fines, explosion du nombre des tumeurs et des cancers, Pljevlja se meurt. L’air et le sol sont pollués, l’eau impropre à toute consommation. Les citoyens de cette ville industrielle du nord du Monténégro réclament un « état d’urgence », mais le gouvernement n’a pas l’intention de prendre la moindre mesure.
    Pollution au Monténégro : Pljevlja, une ville qui se meurt

    Le Blue Sky M, un cargo battant pavillon moldave, a finalement accosté mercredi 31 décembre 2014 dans le port de Gallipoli, au sud des Pouilles (sud-est de l'Italie), escorté par la marine italienne. À bord, 700 migrants. La veille, le bateau avait lancé des signaux de détresse, alors qu’il se trouvait au large de Corfou et des côtes italiennes, tandis que couraient les plus folles rumeurs.
    Adriatique, mer de tous les dangers : l’odyssée du Blue Sky M

    La police de Republika Srpska a fait irruption, à Sarajevo, dans la rédaction du site Klix.ba : après les élections d’octobre, il avait rendu publique une écoute téléphonique prouvant la corruption de deux députés par le SNSD de Milorad Dodik. Toute la profession dénonce une atteinte aux libertés fondamentales de la presse.
    Bosnie-Herzégovine : la police s’attaque aux libertés de la presse

    Des centaines de travailleurs des entreprises en faillite du canton de Tuzla ont effectué une longue marche jusqu’aux frontières, pour demander l’asile en Croatie. Dimanche 28 décembre, sous la neige, ils ont été refoulés au poste frontière d’Orašje.
    Bosnie-Herzégovine : la marche du désespoir des ouvriers de Tuzla

    D’année en année, le nombre de mariages célébrés en Bosnie baisse, tandis qu’augmente celui des divorces. Cette banalisation de la rupture tient en bonne part à la dégradation des conditions de vie, qui jouerait un rôle dans 70% des divorces. « Quand la pauvreté frappe à la porte, l’amour fuit par la fenêtre », dit un vieux proverbe.
    Bosnie-Herzégovine : deux mariages, trois divorces ?

    Les autorités de Pristina que le Kosovo est un « pays sûr ». Oui, mais avec un jeune sur deux au chômage, c’est un pays qui n’offre pas d’avenir à sa population. Et la tentation de l’exil vers l’Occident est plus forte que jamais, malgré toutes les difficultés du voyage et la quasi-impossibilité d’obtenir des titres de résidence. Reportage.
    Kosovo : l’interminable exode de ceux qui rêvent d’une vie meilleure

    D’ici deux et demi, un train à grande vitesse devrait relier Belgrade et Budapest en 2 heures 24 minutes, au lieu de 8 heures aujourd’hui. Ce projet sera réalisé par un groupe chinois, mais la Serbie devra investir 400 millions, qu’elle espère retirer des privatisations en cours et d’un nouveau crédit de la Russie.
    Chemins de fer : bientôt un train chinois à grande vitesse entre Belgrade et Budapest

    C’est une sombre année pour la liberté de la presse qui s’achève en Serbie, où l’on se croit revenu au plus noir des années 1990. Le régime d’Aleksandar Vučić, tout-puissant depuis les élections de mars 2014, fait peser une lourde chape sur les médias, mêlant censure directe et autocensure - tout cela, bien sûr, au nom de la « perspective européenne de la Serbie ». Chronique d’une dérive autocratique.
    Dérive autoritaire en Serbie : Aleksandar Vučić ou l’asphyxie du pluralisme

    Nous avons tous lu des histoires de faux aveugles ou de restaurateurs fraudant le fisc sur une quelconque île de l’Égée... Pourtant, le scandale LuxLeaks a révélé que les premiers fraudeurs fiscaux étaient les grandes entreprises. Mais de cela, les médias, tant grecs qu’étrangers, se sont abstenus de parler. Retour sur un étrange silence.
    La Grèce et LuxLeaks : omertà pour protéger les grandes entreprises qui fraudent le fisc

    Le poète slovène Tomaž ŠAlamun est mort le 27 décembre, à Ljubljana, à l’âge de 73 ans. Connu comme « le général de l’avant-garde slovène », ŠAlamun a profondément marqué la scène littéraire yougoslave et européenne.
    Disparition de Tomaž ŠAlamun : l’avant-garde slovène a perdu son général

    Le cinéma de la Yougoslavie socialiste avait ses sex-symboles et montra des scènes de nu bien avant Hollywood. Souvent, ces femmes fatales évoluaient dans le contexte « oriental » de films situés à la fin de l’Empire ottoman... pour la plus grande joie des spectateurs ! Retour sur une cinématographie à l’étonnante liberté.
    Cinéma et érotisme : quand la Yougoslavie était plus libérée qu’Hollywood 

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.