GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Euro 2016 : Portugal - Pologne 5-3 tirs au but (1-1 après prolongation). Le Portugal est qualifié pour les demi-finales.
    Europe

    Turquie: un policier tué dans un attentat-suicide à Istanbul

    media Des forces de l'ordre turques autour du site où a lieu l'attentat-suicide à Istanbul, en Turquie, le 6 janvier 2015. REUTERS/Osman Orsal

    Un policier turc est mort et un autre a été blessé dans un attentat-suicide commis par une femme, décédée elle-même lors de l’attaque. L’attentat visait un poste de police du quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul. C'est le deuxième attentat contre des policiers dans cette ville en moins d'une semaine.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    [Papier réactualisé] La kamikaze qui avait attaqué un commissariat de police mardi 6 s'avère en fait, d'après les conclusions de l'institut médico-légal, être une ressortissante russe (sans doute tchétchène) de 28 ans, nommée Diana Ramazova. Elle serait arrivée en Turquie en juin dernier. L'examen du téléphone qu'elle portait avec elle a mené à l'interpellation de deux autres personnes étrangères (à l'identité non précisée). Ce qui dirige maintenant les enquêteurs vers la piste islamiste, groupe Etat Islamique ou al-Qaïda.

    L'attentant avait dans un premier temps était revendiqué par le DHKP-C, ou Front-Parti de libération du peuple révolutionnaire, qui avait posté sur internet des photos et des détails concernant l'identité de la kamikaze, la présentant comme Elif Sultan Kalsen, 26 ans. Mais dès le lendemain, à la morgue, sa famille avait nié que la kamikaze puisse être cette même jeune femme. La kamikaze s'était présentée au commissariat de Sultanahmet en expliquant en anglais avoir perdu son passeport, avant de faire détonner les explosifs qu'elle portait sur elle, tuant un policier et en blessant un autre.

    Si la piste du groupe Etat Islamique était avérée, ce serait la première fois que l'organisation qui a pris le contrôle d'une grande partie du nord de la Syrie et de l'Irak depuis l'été dernier commet un attentat à la bombe en Turquie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.