GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Charlie Hebdo publié en Turquie par Cumhuriyet

    media Le journal Cumhuriyet -qui publie en pages intérieures Charlie ce mercredi - avait fait le 8 janvier, au lendemain de l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, sa Une avec ce titre : « Ils ont tué des idées » AFP/Bulent Kilic

    Seuls deux journaux dans le monde, l’italien Il Fatto Qotidiano et le turc Cumhuriyet reproduisent ce mercredi 14 janvier le nouveau numéro de Charlie Hebdo, le premier après la fusillade qui a décimé sa rédaction la semaine dernière.

    avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Ce n’est pas un des nombreux journaux satiriques locaux qui publie ce mercredi matin les bonnes feuilles du nouveau Charlie Hebdo, mais le quotidien kémaliste et laïc Cumhuriyet. Mine Kirikkanat, éditorialiste, explique cette décision éditoriale prise au nom de la défense de la liberté d’expresssion: « [C'est] parce que nous sommes très très liés à la liberté d'expression. Et nous défendons les valeurs républicaines que la France défend aujourd'hui ».

    Un risque réel pour le journal 

    « Le risque est perceptible parce qu'aujourd'hui, avoir une liberté d'expression est [considéré comme] irrespectueux et irréligieux ; c'est déjà un risque en Turquie. La direction de Cumhuriyet a pris les mesures nécessaires pour ne pas trop provoquer la population proche des milieux islamistes ». Elle a donc fait une sélection des dessins les moins susceptibles de heurter la population musulmane. C'est que « on ne peut pas se permettre de provoquer cette partie de la population qui est incontrôlable. Ce sont des fanatiques » ajoute Mine Kirikkanat.   

    Ce ne sont donc que 4 pages sur les 8 que compte la version française, qui seront publiées dans un encart à l’intérieur du journal. Hier soir, mardi, une plainte a été déposée contre la diffusion de ce numéro très spécial. Et au petit matin ce mercredi, la police protégeait les locaux de la rédaction de Cumhuriyet à Istanbul contre un groupe de manifestants opposés à la distribution du journal.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.