GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Mistral: la Russie demande des explications écrites

    media Le porte-hélicoptères «Vladivostok», de type Mistral, que la France doit livrer à la Russie, ici dans le port de Saint-Nazaire. REUTERS/Stephane Mahe

    La presse russe commente abondamment la décision de la Russie d’envoyer à la France une demande d’explication écrite concernant le refus de lui livrer les deux navires Mistral commandés par la marine russe. La livraison été suspendue sur décision du président Hollande en raison de la crise ukrainienne dans laquelle Moscou a une part de responsabilité selon Paris.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    « Le Mistral vogue vers le tribunal » titre le journal Nevasisimaia Gazeta. En effet, pour saisir un tribunal international, la Russie a besoin d’une explication écrite. Et précisément, Moscou vient d’en faire la demande à la France.

    Jusqu’à maintenant, Moscou s’était contenté de menacer oralement de saisir d’un tribunal arbitral pour obtenir une réparation financière. « Le conflit sur le Mistral s’est matérialisé », écrit encore Kommercant . Le quotidien croit savoir que la demande d’explication a été transmise directement à l’Elysée.

    « Répondez pour le Mistral », écrit encore Rossiskaia Gazeta. Fin décembre, la Russie avait exigé de Paris une décision avant 2015 . Moscou semble donc être entré dans une logique de renoncement au Mistral et de demande de dédommagement.

    Début janvier, le ministre français de la Défense avait répété que la France attendait « un cessez-le-feu respecté » et « une feuille de route politique » en Ukraine pour livrer les navires à la Russie. Mais le dossier ukrainien n’avance pas. Et le réchauffement des relations entre Paris et Moscou suite à la visite du président Hollande à Moscou, le 6 décembre dernier, n’aura pas suffi à régler la question des Mistral. Moscou opte donc pour une demande de réparation. Reste à savoir à quelle hauteur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.