GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: journée de deuil et regain de violences dans l'est du pays

    media L'attaque d'un autobus de civils à Volnovakha, qui a fait plusieurs morts, a marqué les esprits. REUTERS/Ukraine's Ministry of Internal Affairs

    L'Ukraine observe ce jeudi une journée de deuil, décrétée par le président Petro Porochenko après la mort de 12 civils mardi dans un tir de roquette contre un autobus près de Donetsk. La recrudescence des combats dans l'est du pays a culminé mercredi avec des bombardements sans précédent depuis la déclaration d'une trêve - toute relative - le 9 décembre. La mission d'observation de l'OSCE a fait part de son inquiétude, et le président ukrainien a annoncé la mobilisation de 50 000 soldats supplémentaires.

    Les violences s'intensifient et la diplomatie patine. Lundi, les chefs de la diplomatie ukrainienne, russe, allemande et française, réunis à Berlin, n'avaient pas réussi à s'accorder sur la date d'un sommet pour l'Ukraine, qui devrait se tenir au Kazakhstan.

    Mardi, l'attaque d'un autobus de civils à Volnovakha, à un point de passage de l'armée ukrainienne, a créé un choc dans le pays. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis quatre mois.

    Les observateurs de l'OSCE se sont rapidement rendus sur place. L'organisation s'inquiète de la recrudescence de la violence, comme l'explique l'une des porte-paroles dans l'est ukrainien, Laurence Couture-Gagnon : « Une enquête conjointe devrait être menée par les autorités locales. Puis, on va certainement continuer à faire le suivi sur le terrain. On essaie de réunir les faits. On surveille les postes de contrôle. C'est assez instable et c'est de plus en plus instable. On est très inquiets de la situation et de la montée de la violence depuis quelques jours. »

    L'inquiétude est d'abord celle de la population. Dans l'ouest du pays, un slogan fleurit sur Internet, « Je suis Volnovakha », et une campagne a été lancée pour l'organisation d'une marche de la paix dans la capitale.

    Selon l'agence de presse Interfax, le chef de la diplomatie ukrainienne aurait annoncé la tenue prochaine d'une réunion du groupe de contact sur l'Ukraine, seul organe qui réunit les rebelles et les forces ukrainiennes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.