GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 29 Novembre
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Europe: la BCE veut faire fonctionner la planche à billets

    media Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi et la chancelière allemande Angela Merkel. ECB-GERMANY/ REUTERS/Francois Lenoir/Files

    La Banque centrale européenne (BCE) s'apprête à lancer aujourd'hui un vaste programme de relance monétaire. C'est une première pour la zone euro . Mario Draghi devrait l'annoncer en début d'après-midi à l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs.

    Avec notre envoyée spéciale à Francfort, Dominique Baillard

    Dans le jargon des banquiers centraux, on appelle ce dispositif « l'assouplissement monétaire ». En clair cela consiste à faire marcher la planche à billets, en achetant par exemple la dette des Etats. Ceux qui se délesteront de leurs obligations auront alors les moyens d'investir en bourse par exemple, les banques auront plus de latitude pour faire du crédit aux entreprises. On dope l'économie avec de l'argent artificiel. Les Etats-Unis l'ont fait avec succès. Pourquoi pas l'Europe ?

    Et bien parce que cet outil donne de l'urticaire aux Allemands qui ont tout fait pour empêcher sa mise en oeuvre. Ce qu'on attend donc aujourd'hui avec impatience c'est de voir comment Mario Draghi va s'y prendre pour lancer un programme qui doit à la fois convaincre les marchés et obtenir le feu orange de Berlin.

    Car avec ce type d'instrument, les moyens engagés, la ventilation du programme de rachat comptent autant que le paquet cadeau, c'est-à-dire l'explication de texte que donnera le président de la BCE en début d'après-midi.

    Pour l'économiste Michel Dévoluy, professeur à l'Université de Strasbourg et spécialiste des politiques économiques européennes, cette opération répond à un double objectif : éviter la déflation en zone euro et relancer l'activité.

     

    Michel Dévoluy
    La BCE avait dans un premier temps baissé ses taux d'intérêts de façon radicale [...] et malgré cela, les consommateurs comme les entreprises n'empruntent pas, et l'idée, c'est qu'en achetant des titres publics, les banques reçoivent suffisamment de liquidités pour quelles soient encore plus incitées à prêter aux entreprises et aux particuliers.
    Professeur à l'Université de Strasbourg, auteur de «Les politiques économiques européennes» (Editions Points) 22/01/2015 - par Myriam Berber Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.