GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Europe

    UE: quelles conséquences après la victoire de Syriza en Grèce?

    media Alexis Tsipras, le leader de Syriza, le parti de la gauche radicale, après sa victoire aux élections législatives, le 25 janvier 2015. REUTERS/Marko Djurica

    La gauche radicale l'a emporté lors des législatives dimanche 25 janvier en Grèce. Mais le parti Syriza rate de peu la majorité absolue. L'Europe devra donc encore attendre un peu pour savoir avec qui elle aura à négocier.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    Des négociations auront certainement lieu même si les dirigeants européens et ceux de Syriza n'y mettent pas le même contenu. Pour les Européens, la confrontation est à éviter et il s'agira surtout à leurs yeux de conserver ouverte la voie du dialogue.

    Les rumeurs d'une sortie de la Grèce de la zone euro qui étaient nées en Allemagne semblent aujourd'hui écartées, mais la volonté affichée par Syriza pendant la campagne de rééchelonner la dette grecque risque de mener à l'impasse.

    Les Européens ont déboursé plus de 200 milliards pour la Grèce au fil des plans de sauvetage et la plupart sont très réticents à un rallongement de la durée des prêts et à un nouvel effacement partiel de dettes, d'autant que beaucoup estiment que les politiques si décriées commençaient à porter leurs fruits. Ils semblent en revanche tout à fait disposés à sortir du système de troïka des bailleurs de fonds vu par les Grecs comme une tutelle insupportable.

    Mais quoi qu'il arrive, ils semblent craindre tout autant un scénario d'explosion sociale au cas où Syriza ne réussirait pas du tout à tenir ses promesses de campagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.