GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Riga: le terrorisme au menu des ministres de l'Intérieur de l'Union

    media A Riga, le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ici le 21 janvier 2015, devrait tenter de convaincre ses homologues européens d'adopter un train de mesures pour lutter contre le terrorisme. REUTERS/Philippe Wojazer

    C'est la première qu'ils se retrouvent tous ensemble depuis les attentats de Paris. Les ministres de l'Intérieur des 28 pays membres de l'Union européenne ont rendez-vous à Riga, en Lettonie, ce jeudi 29 janvier. Un conseil classique, sur la justice et les affaires intérieures, mais au programme duquel s'est invitée la lutte contre le terrorisme.

    Juste après les attentats, le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait réuni à Paris les 11 pays européens les plus concernés par les départs en Syrie. Cette fois-ci, c'est à 28 que le sujet sera débattu. Et ces 11 espèrent faire adopter par l'ensemble des Etats membres la déclaration de Paris.

    Cette déclaration, c'est tout d'abord une pression supplémentaire sur le parlement de Strasbourg pour faire aboutir le PNR européen, ce fichier de passagers des compagnies aériennes. Il s'agirait en fait d'obliger les 28 Etats-membres à se doter d'un tel fichier et de créer une interconnexion entre ces PNR nationaux. Mais la commission des libertés civiles du Parlement y est toujours hostile.

    Base de données systématique des ressortissants européens

    Le texte demande ensuite une réforme des procédures de contrôle aux frontières de l'espace Shenghen. Les 11 de Paris souhaitent que la consultation d'une base de données pour les ressortissants européens soit systématique. Cela permettrait de repérer si la personne entrante fait l'objet d'un mandat d'arrêt ou si elle a été signalée comme possible combattant en Syrie par la police de son pays.

    Enfin, les 28 pourraient demander à la commission de mettre en place un dialogue structuré avec les géants de l'Internet : YouTube, Facebook, Twitter : autant de plateformes utilisées comme moyen de recrutement par les jihadistes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.