GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque contre un centre du renseignement (agence de propagande)
    • Autriche: le gouvernement formé par la droite et l'extrême droite a été investi par le chef de l'Etat
    • Le maire de Misrata, troisième ville de Libye, enlevé et tué (sécurité)
    • Le procès en Belgique de Salah Abdeslam a été reporté au 5 février 2018 (tribunal de Bruxelles)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Europe

    Ukraine: échec des pourparlers de Minsk

    media L'émissaire du gouvernement ukrainien, l'ancien président Leonid Koutchma (g) et la représentante de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) Heidi Tagliavini (d) quittent les pourparlers à Minsk, le 31 janvier 2015. AFP PHOTO/MAXIM MALINOVSKY

    Les pourparlers de paix organisés samedi à Minsk entre émissaires de Kiev et des séparatistes pro-russes, en présence de représentants de l'OSCE et de la Russie, se sont achevés après près de quatre heures de discussions. Selon la télévision russe, ainsi que selon le représentant de l’Ukraine, ils n’ont donné aucun résultat, mais devraient être continués à une date non précisée.

    « Les consultations de Minsk sont un échec », a déclaré l’émissaire du gouvernement ukrainien, l’ex-président Léonid Koutchma.

    Selon ses explications à l'agence Interfax-Ukraine, les émissaires des dirigeants séparatistes pro-russes « ont refusé de discuter des mesures pour un cessez-le-feu immédiat et le retrait des armes lourdes ». « La partie ukrainienne n'accepte aucun ultimatum », a-t-il ajouté.

    Les informations diffusées par la télévision russe Rossiya 24 sont différentes. Selon elle, Léonid Koutchma n’aurait pas présenté de plein pouvoir en bonne et due forme. Ainsi, toujours selon Rossiya 24, les négociateurs n’auraient pas été en mesure d’établir s’il était autorisé à prendre des décisions ou pas.

    En tout état de cause, les pourparlers n’ont donné aucun résultat. Ils devraient toutefois être continués, à une date qui n’a pas encore été fixée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.