GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: un hôpital bombardé à Donetsk

    media L'intérieur de l'hôpital de Donetsk frappé par des bombardements, ce mercredi 4 février 2014. REUTERS/Maxim Sergeev

    La tension en Ukraine est encore montée d'un cran. C'est un symbole fort qui a été attaqué ce mercredi, à Donetsk, le fief des séparatistes pro-russes : un hôpital a été touché par des bombardements. Le bilan est d'au moins 4 morts, 4 civils.

    Avec notre envoyée spéciale à Donetsk, Anastasia Becchio

    Le bombardement meurtrier s’est produit dans un quartier-dortoir du sud-ouest de Donetsk. La terre retournée sur plusieurs mètres devant l’entrée de l’hôpital numéro 27 témoigne de la violence de l’explosion. Dans le hall d’entrée, c’est un enchevêtrement de meubles renversés, d’amas de verres et de bout de bois. Sur la façade qui donne sur la rue, toutes les vitres ont été soufflées.

    Au moment de l’attaque, à la mi-journée, il y avait du monde à l’intérieur de l’établissement. De nombreux patients et soignants ont été blessés par des éclats d’obus ou de verre. Tout le monde a été évacué. Ce mercredi soir, l’hôpital est désert.

    A l’extérieur, trois personnes ont été mortellement fauchées par les tirs. A quelques centaines de là, plusieurs immeubles résidentiels ont aussi été touchés. Là aussi les dégâts sont considérables, au moins deux personnes ont été tuées en pleine rue.

    Comme à chaque fois, les deux parties - les séparatistes et les autorités ukrainiennes - se rejettent la responsabilité de l’attaque. Si la matinée a été plutôt calme à Donetsk, l’après-midi a été mouvementée avec de nombreuses explosions dans divers quartiers de la ville, des attaques au lance-roquettes dans le quartier Leninsky au sud, où une voiture s’est embrasée en pleine rue créant un début de panique chez les automobilistes pris entre deux feux. Et ce soir encore des explosions intenses résonnent dans le centre de Donetsk.

    Le bilan des dernières 24 heures en Ukraine fait état d'un total de 12 personnes tuées, dont 8 civils. Outre Donetsk, l'autre front où se concentrent les combats, c'est Debaltseve, a 50 km de Donetsk, une ville toujours sous contrôle de l'armée ukrainienne, mais une ville menacée d'encerclement par les rebelles. Les combats sont incessants et selon l'organisation Amnesty International, la population de Debaltseve est passée ces derniers jours de 25 000 à 7 000 habitants. L'Union européenne réclame une trêve immédiate pour que les civils puissent fuir les combats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.