GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    La Cour suprême espagnole autorise l'exhumation du corps de Franco
    Dernières infos
    Europe

    Le Danemark et la France, bassins de recrutement des jihadistes

    media La police scientifique sur le lieu de l'attentat, le centre culturel Krudttønden. Copenhague, le 15 février 2015. REUTERS/Liselotte Sabroe/Scanpix Denmark

    Au Danemark, la chasse à l'homme après les deux attaques à Copenhague s'est conclue ce dimanche à l'aube quand la police danoise a abattu l'auteur présumé des deux fusillades. Deux fusillades, deux cibles, qui rappellent les événements tragiques du mois dernier à Paris. Comme la France, le Danemark est en Europe un bassin important de recrutement des jihadistes.

    Dans l'absolu, c'est la France qui, de tous les pays européens, a le plus gros contingent de combattants au sein des groupes jihadistes. Ils seraient 400 en ce moment. Une estimation fournie par le gouvernement. Mais l'exécutif estime aussi que près de 200 autres sont déjà revenus des zones de combat. Au total donc, près de 600 Français sont ou ont été en Syrie et en Irak. La France devance le Royaume-Uni et l'Allemagne.

    Mais si on rapporte ces chiffres à la population des pays, le classement change quelque peu. La France devient alors troisième, devancée par la Belgique et le Danemark. Selon les services de renseignement du pays, un peu plus de 100 Danois seraient partis combattre, soit 17 personnes par million d'habitants. Une proportion ramenée à 11 en France.

    Le Danemark avait conscience de la menace

    Les services de police en Scandinavie avaient conscience d'une menace depuis l'affaire des caricatures du prophète Mahomet. En septembre 2005, le quotidien Jyllands-Posten avait publié douze dessins qui avaient suscité une très vive réaction de la part des musulmans. Au Danemark tout d'abord, où plusieurs milliers de personnes avaient manifesté pour dénoncer ces caricatures. Un jeune homme avait été arrêté pour avoir proféré des menaces de mort à l'encontre de deux dessinateurs. De très nombreuses manifestations anti-danoises avaient également eu lieu dans les pays musulmans. Les talibans pakistanais avaient mis à prix la tête des dessinateurs, certains vivants depuis sous protection policière.

    La conscience de cette menace s'est aussi manifestée le 11 janvier dernier. La chef du gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt était présente à Paris dans la manifestation organisée à la suite des attentats menés par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly.

    L’accent sur la prévention

    Le gouvernement danois a mis en place une politique antiterroriste, dont une partie repose sur l'activité des services de police et de renseignement, comme dans tous les pays européens, avec le suivi des personnes considérées comme les plus dangereuses.

    Mais la politique danoise se distingue en ayant été l'une des premières à mettre l'accent sur la prévention. Le Danemark offre par exemple une amnistie totale aux jihadistes repentis à condition qu'ils suivent un programme de réhabilitation. Les combattants sont alors aidés dans leur démarche visant à quitter les zones de combat. A leur retour dans le pays, ils se rendent à Aarhus, la deuxième ville du pays, où ils reçoivent des soins, un traitement post-traumatique et sont assistés dans la recherche d'un emploi ou la reprise de leurs études afin qu'ils retrouvent une place dans la société. Cette structure accompagne aussi les familles des combattants, les incite à garder le contact pour tenter de les faire revenir. Elle est régulièrement citée en exemple en Europe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.