GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Dans l'est ukrainien aussi, on salue la mémoire de Boris Nemtsov

    media La nouvelle de la mort de Boris Nemtsov s'est vite répandue dans les bataillons ukrainiens près de Marioupol. AFP/GENYA SAVILOV

    Abattu par balle vendredi soir à Moscou, l'opposant russe Boris Nemtsov avait soutenu la révolution pro-européenne de l'hiver 2013-2014 en Ukraine. Et il s'élevait depuis lors contre l'implication russe dans le conflit grandissant dans l'est du pays. Son assassinat a provoqué un choc chez les militants ukrainiens et au sein des unités qui combattent contre les séparatistes.

    Avec nos envoyés spéciaux en UkraineBoris Vichith et Anastasia Becchio

    Village de Lebedinske, à quelques kilomètres de la ligne de front. Les combattants du bataillon Krivbass se sont installés au premier étage d'un ancien centre culturel aux vitres soufflées par les explosions. Ici, pas de télévision et un accès à Internet aléatoire. Mais la nouvelle de l'assassinat de Boris Nemtsov s'est vite répandue.

    « On pouvait s'y attendre, explique Alexandre. Je ne me souviens pas qu'un opposant ait pu faire une longue carrière en Russie. En général, c'est soit la prison, soit le cimetière. »

    Comme lui, son compagnon d'armes Igor n'est pas plus étonné que cela de savoir que l'opposant russe a connu un sort tragique : « Il critiquait la politique de Poutine. Il disait haut et fort ce qu'il pensait. Et il défendait les intérêts de l'Ukraine, qui est un pays victime d'une invasion. »

    Yadviga Gdanska a connu Boris Nemtsov dans les années 1990 alors qu'il était gouverneur et qu'elle faisait des affaires en Russie. « C'était une personnalité éclatante, une personne peu ordinaire. Il représentait le futur. Avec de tels actes, la Russie se prive en quelque sort de son avenir. »

    Vladimir Bogonis, qui combat dans le bataillon Donbass 1, a rencontré Boris Nemtsov lorsqu'il est venu l'hiver dernier à Kiev soutenir les manifestants.  « C'est une grande perte. Il était l'un des nôtres. Il en reste combien des nôtres, là-bas ? Pas beaucoup. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.