GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Immigration en Europe: les chiffres accablants de Frontex

    media Les Carabiniers italiens supervisent un transfert de migrants, à Lampedusa, le 20 février 2015. REUTERS /Alessandro Bianchi

    Un récent rapport de Frontex, l’agence européenne pour la sécurité et les frontières extérieures de l’Union européenne, montre une forte augmentation de l’immigration clandestine.

    L’augmentation de l’immigration illégale dépasse toutes les attentes : plus 150% au dernier trimestre 2014 par rapport à 2013. Plus de 230 000 migrants irréguliers ont posé le pied sur le sol européen en 2014. 90 % d’entre eux sont arrivés par la mer en Italie et en Grèce.

    Conséquence de la guerre en Syrie et du chaos libyen, la plupart d’entre eux fuit les conflits mais des terroristes peuvent se glisser parmi ces réfugiés. Comme ce Russe d’origine tchéchène recherché pour des actions terroristes en Russie : les autorités grecques l’ont arrêté en septembre dernier, il était sur le même bateau que 45 Syriens et prétendait avoir la même nationalité qu’eux.

    Autre problème, les réseaux criminels profitent des opérations de secours en Méditerranée pour augmenter le trafic d’être humains. Les demandes d’asile sont également en augmentation de plus de 38%, elles s’élèvent à 470 000 en Europe. Les demandes concernent principalement les pays du nord de l’Europe.

    L'opération Triton est « insuffisante » pour le HCR

    La Commission européenne a annoncé jeudi la décision de prolonger Triton, l'opération européenne de surveillance en Méditerranée coordonnée par Frontex, jusqu'à la fin de l'année 2015 et l'allocation de 13,7 millions d'euros à l'Italie pour l'aider à gérer les milliers de migrants et demandeurs d'asile débarqués sur son sol.

    Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a vivement critiqué jeudi cette opération qui n'a pu éviter la disparition en mer de quelque 300 migrants mercredi. « Il ne peut subsister aucun doute après les événements de cette semaine que l'opération européenne Triton est un remplacement malheureusement largement insuffisant de Mare Nostrum », a indiqué le Haut-commissaire du HCR, Antonio Guterres, dans un communiqué. Et l'organisme onusien d'exhorter les pays européens à « rapidement recréer une robuste opération de recherche et de sauvetage en Méditerranée ».

    → Réécouter : augmentation de l'immigration illégale en Europe

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.