GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Affaire Nemtsov: pour la justice russe, encore un coup des Tchétchènes

    media Zaour Dadaïev serait passé aux aveux dans l'affaire du meurtre de l'ancien vice-Premier ministre. Photo: Moscou, le 8 mars 2015 REUTERS/Tatyana Makeyeva

    L’enquête sur l’assassinat fin février à Moscou, de l’opposant russe Boris Nemtsov s’est accélérée ces dernières 24 heures. Deux hommes ont été inculpés ce dimanche, l’un deux aurait même avoué sa participation dans le meurtre de Nemtsov. Trois autres suspects ont été placés en détention. Tous sont des Tchétchènes.

    Avec notre correspondante à Moscou, Caroline Larson

    Cinq hommes, tous d’origine tchétchène, ont été placés en détention dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’opposant russe Boris Nemtsov, abattu de quatre balles à quelques encablures du Kremlin, le 27 février dernier. Deux d’entre eux, Zaour Dadaïev et Anzor Goubachev, ont été officiellement inculpés ce dimanche 8 mars. Arrêté samedi en Ingouchie, la république voisine de la Tchétchénie, Dadaïev aurait servi pendant dix ans au sein d'un bataillon de police tchétchène.

    Selon la juge du tribunal moscovite de Basmanni, Natalia Mouchnikova, Dadaïev serait même passé aux aveux, en reconnaissant avoir participé au meurtre de Nemtsov. Le deuxième inculpé, Anzor Goubachev s’est quant à lui déclaré non-coupable. Les trois autres suspects arrêtés ce week-end également en Ingouchie ont multiplié les déclarations pour convaincre le tribunal de leur innocence.

    Les enquêteurs doivent, d’ici 10 jours, présenter les preuves sur la culpabilité des suspects. Ces derniers ont été placés en détention pour deux mois, jusqu’au 28 avril. En attendant, les motifs du meurtre demeurent inconnus. Et rien n’a filtré sur les éventuels commanditaires de l’assassinat.

    Anzor Goubachev (sur la photo) arrêté en Ingouchie a été présenté à un tribunal moscovite dimanche 8 mars 2015, avec Zaour Dadaïev, Russe tchétchène, ex-membre d'une unité des forces spéciales tchétchènes. REUTERS/Tatyana Makeyeva

    Notons que les meilleurs ennemis de Poutine, les Tchétchènes, sont décidément bien souvent impliqués dans les meurtres d'opposants russes selon la justice russe.

    La liste est longue, mais le seul exemple de la journaliste Anna Politkovskaïa, critique acharnée du Kremlin assassinée en 2006, suffit pour comprendre. Ses bourreaux sont tchétchènes, avait fini par trancher la justice russe. Des bourreaux bien commodes qui ne sont évidemment pas les commanditaires, au final jamais vraiment inquiétés.

    En réaction à la mort de Politkovskaïa, Vladimir Poutine, déjà, expliquait pour sa défense que le crime était plus préjudiciable à Moscou que ses activités de journaliste. C'est aujourd'hui le même argument qui est repris à l'envi par les partisans du président dans l'affaire Boris Nemtsov.

    Et les mêmes catégories de coupables sont désignées, toujours des Tchétchènes, potentiels exécuteurs d'un ordre qui vient d'ailleurs. Pour le Russe moyen et fidèle téléspectateur des chaines gouvernementales, le Tchétchène est de toute façon régulièrement un terroriste en puissance. Tout se tient.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.