GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Crash de l'A320: qui était Andreas Lubitz, le copilote de Germanwings?

    media Photo non datée du copilote de l'A320 de la Germanwings, Andreas Lubitz. REUTERS/Str

    L’annonce par la justice française que le copilote de l’Airbus A320 avait profité de l’absence momentanée de son collègue pour s’enfermer dans la cabine avant de faire s’écraser l’avion de Germanwings dans les Alpes françaises suscite de nombreuses interrogations sur la personne du jeune homme. La police a perquisitionné les deux domiciles du jeune copilote Andreas Lubitz. 

    De notre correspondant à Berlin,

    Un garçon gentil, discret et sans problèmes. Les témoignages recueillis jeudi après-midi sur Andreas Lubitz décrivent un jeune homme passionné d’aviation depuis son adolescence, amateur de sport et de voyages et qui était parvenu en 2013 à son but : devenir pilote de ligne. Il commence à prendre des cours de pilotage dans un club proche du domicile de ses parents auquel il restera fidèle.

    A l’annonce de sa mort, ses camarades s’inclinent sur leur site devant la mémoire d’Andreas Lubitz : « En devenant pilote professionnel, il a pu accomplir son rêve, un rêve qu’il a payé si cher de sa vie ». Depuis l’annonce hier que le copilote de l’avion de Germanwings avait volontairement fait s’écraser l’avion, le site du club n’est plus en ligne.

    Des « performances irréprochables »

    Après son baccalauréat, Andreas Lubitz a intégré en 2008 la formation de pilote dispensée par Lufthansa, la maison mère de Germanwings à Brême et obtient son diplôme quatre plus tard. Il travaille alors quelques mois comme steward, le temps d’obtenir un poste de copilote en septembre 2013.

    Lors de sa conférence de presse ce jeudi, le PDG de Lufthansa, Carsten Spohr, a déclaré : « Il était à 100% apte au pilotage, ses performances étaient irréprochables » précisant ne disposer d’aucun indice permettant de comprendre qu’est-ce qui aurait pu motiver le jeune copilote à causer à la catastrophe de mardi. Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière avait déclaré qu’aucun élément ne pouvait permettre de soutenir la thèse d’un arrière-plan terroriste.

    Une pause dans sa formation de pilote

    Les interrogations sur les motivations d'Andreas Lubitz sont à la Une de la presse allemande ce matin 27/03/2015 - par Pascal Thibaut Écouter

    Reste un aspect qui suscite des interrogations. Pourquoi Andreas Lubitz a-t-il interrompu durant six mois sa formation de pilote ? Le PDG de Lufthansa tout en évoquant des raisons de santé s’est refusé à donner plus de détails pour préserver le secret médical, précisant que le jeune homme avait repris sa formation avant de l’achever en donnant toute satisfaction. Depuis, plusieurs sources allemandes ayant interrogé des proches d’Andreas Lubitz affirment que le jeune homme aurait dû faire cette pause victime d’un surmenage ou d’une dépression. Pour tenter d’en savoir plus, des perquisitions ont eu lieu ce jeudi dans l’appartement de Düsseldorf qu’occupait Andreas Lubitz ainsi que chez ses parents à Montabaur où il habitait pour partie.

    ► Selon le quotidien Bild ce vendredi, le jeune copilote a souffert d'une grave dépression il y a six ans, et a dû suivre un traitement psychiatrique. Le journal s'appuie sur des informations de l'Autorité allemande de supervision du transport aérien. Toujours selon Andreas Lubitz, le jeune homme était depuis sous traitement médical.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.