GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Russie opposée à l'intervention militaire au Yémen

    media Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères à son arrivée au Guatemala, le 25 mars 2015. REUTERS/Josue Decavele

    La Russie est opposée à l'intervention militaire saoudienne au Yémen. Jeudi 26 mars, à  la veille de la reprise des discussions sur le nucléaire iranien à Lausanne en Suisse, le dossier yéménite a été évoqué par le président Poutine lors d'une conversation avec le président iranien Hassan Rohani.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    La Russie insiste sur la nécessité de stopper immédiatement les hostilités, et de relancer les efforts en vue d'une solution pacifique au conflit. C'est la position officielle russe telle qu'elle a été exprimée par le Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères. Sans que les Etats-Unis et l'Arabie saoudite soient formellement désignés, Moscou appelle les parties au conflit et leurs alliés extérieurs à cesser toute action militaire. Le communiqué du Kremlin a été publié à l'issue d'une conversation entre le président russe et le président iranien, alors que l'Iran est proche des rebelles chiites houthis, visés par les bombardements saoudiens.

    En visite en Amérique latine, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères a été plus incisif : « Il faut appeler les choses par leur nom ; ces manipulations autour de l'antagonisme entre sunnites et chiites sont très dangereuses. Il n'y a pas d'autre issue pour le Yémen que la reprise du processus de négociation, avec la médiation du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU. Nous insistons sur ce point et j'espère que tous les autres pays, impliqués d'une façon ou d'une autre dans la situation au Yémen, vont agir dans ce sens ». L'Iran semble avoir trouvé en Moscou un allié alors que le royaume saoudien dénonce l'implication iranienne au Yémen.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.