GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Argentine: Macri s'impose lors des législatives de mi-mandat (résultats officiels partiels)
    Europe

    Le plan de l’UE face aux drames migratoires en Méditerranée

    media Donald Tusk, le président du Conseil européen, a annoncé la tenue d'un Sommet européen extraordinaire jeudi 23 avril. REUTERS/Francois Lenoir

    Alors que les naufrages se multiplient et que les clandestins affluent dans le sud de l’Italie, l'Union européenne est sommée par l'ONU et des ONG de réagir. Ce lundi 20 avril, les Vingt-Huit ont esquissé des propositions à Luxembourg pour faire face au phénomène.

    Avec notre envoyé spécial à Luxembourg,  Quentin Dickinson

    Dans le plan élaboré ce lundi à Luxembourg pour faire face à l'immigration clandestine, il y a d’abord les mesures préventives appuyées sur le renseignement. Les agences Europol et Eurojust, les policiers et les magistrats, ainsi que des attachés de migration à nommer auprès des délégations diplomatiques de l’UE dans les pays d’origine et de transit, auront à tenir à jour la liste des modes opératoires, des responsables supposés et des complicités et accointances des filières de passeurs.

    Il y a ensuite une offensive diplomatique auprès des pays de transit, en particulier ceux qui sont limitrophes de la Libye, principal embarcadère vers l’Europe, pour qu’ils contribuent à contenir les vagues de candidats à l’exil.

    Puis il y a le doublement des moyens financiers et en navires à disposition des opérations Triton et Poséidon, menées par Frontex, l’agence européenne de sécurité des frontières extérieures de l’UE. Ces navires pourront intervenir partout dans les eaux internationales.

    Lors d’un sauvetage en mer comme lors d’un arraisonnement d’une embarcation servant aux passeurs, le bateau sera saisi et détruit. A l’arrivée à terre des migrants sauvés et interceptés, dont les empreintes digitales seront prises systématiquement, un tri sera fait pour identifier ceux qui peuvent prétendre au statut de réfugié des Nations unies. Ces propositions seront étudiées lors d'un sommet extraordinaire de l'UE ce jeudi.

    Joseph Muscat, Premier ministre maltais 21/04/2015 - par Frédérique Genot
    Si l'Europe ne fait pas équipe sur cette question, l'histoire la jugera de manière sévère
    Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.