GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Porochenko et Hollande rappellent l’importance des accords de Minsk

    media Les présidents Petro Porochenko et François Hollande lors de leur conférence de presse commune à Paris, le 22 avril. AFP PHOTO/MIGUEL MEDINA

    Trois jours avant une rencontre avec Vladimir Poutine à Erevan en Arménie, François Hollande a reçu à l’Elysée mercredi 22 avril le président ukrainien. Petro Porochenko effectuait sa première visite officielle en France. L’occasion pour les deux dirigeants de faire le point sur la situation dans l’est de l’Ukraine.

    Si la situation s’est nettement calmée, il reste encore beaucoup à faire. C’est le constat que fait François Hollande : « Pour l’essentiel, le cessez-le-feu est respecté, mais il y a encore des incidents. Pour l’essentiel, il y a le retrait des armes lourdes, mais il y a encore des armes lourdes. »

    L’occasion pour le président français d’appeler une nouvelle fois à la mise en œuvre « intégrale » des accords de paix de Minsk qui prévoient un cessez-le-feu, un retrait des armes lourdes, mais aussi un dialogue politique et une levée du blocus économique. Des accords que le président ukrainien Petro Porochenko dit vouloir appliquer dans leur totalité : « Il n'y a pas d'alternative à ces accords, c'est la seule voie pour rétablir la paix et la sécurité à l'est de mon pays. Il faut qu’il y ait une coordination stricte de toutes les actions qui doivent mener au respect et à l'application intégrale des accords de Minsk. »

    Dans une déclaration conjointe signée juste avant leur conférence de presse, François Hollande et Petro Porochenko ont réaffirmé « l'importance d'une pleine application des accords de Minsk » tout en soulignant la responsabilité de la partie russe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.