GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Chypre-Nord: espoir de réunification avec l’élection de Mustafa Akinci

    media Mustafa Akinci, élu «président» de l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord, célèbre sa victoire à Nicosie, le 26 avril 2015. AFP PHOTO / BARBARA LABORDE

    Un vent d'espoir souffle sur la République turque de Chypre-Nord. A 67 ans, Mustafa Akinci devient le leader de cette république autoproclamée en 1983. Candidat de gauche et partisan d'une ligne modérée, il l'emporte avec 60,5% des voix face au nationaliste et sortant Dervis Eroglu. Sa tâche principale sera de relancer des pourparlers de paix avec les Chypriotes grecs plus de 40 ans après la partition de l'île méditerranéenne.
     

    Avec notre correspondant à Nicosie,Michel Picard

    Mustafa Akinci est devenu le quatrième leader de la communauté chypriote turque.
    Le nouveau « président » comme l'appellent les habitants de ce territoire non reconnu par la communauté internationale, avait fait sa campagne sur un rapprochement rapide avec le Sud.

    De fait, les négociations de réunification ont dominé le scrutin et le message envoyé par les électeurs est clair : il faut accélérer le processus, quitte à oser des compromis. Devant le local de campagne d'Akinci, des Chypriotes grecs avaient même traversé le point de passage pour fêter avec leurs compatriotes du nord ce qu'ils appellent un « moment historique ».

    Face à ce nouvel élan, le président chypriote grec Nicos Anastasiades se retrouve dos au mur. Il va devoir prouver sa bonne foi en acceptant de réelles avancées dans les interminables négociations qui n'ont toujours pas abouti après 40 ans de division de l'île.

    Ancien maire de Nicosie-Nord, vétéran de la politique, fervent partisan de la lutte anti-corruption, le nouvel élu Mustafa Akinci se dit prêt au dialogue constructif avec le Sud dont il se sait apprécié. Mais aussi avec la Turquie qu'il considère comme un partenaire et dont il se dit prêt à remettre en cause l'influence dans cet Etat fantôme où Ankara paie les salaires des fonctionnaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.