GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    8-Mai: commémorations en Pologne sur fond de tensions avec Moscou

    media A l’initiative de Bronislaw Komorowski, les commémorations polonaises de la fin de la Seconde Guerre mondiale, auront lieu à Westerplatte, au bord de la mer Baltique, près de Gdansk. Ici, le président polonais au camp d'Auschwitz-Birkenau fin janvier 2015. REUTERS/Laszlo Balogh

    Les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale approchent à grand pas. Moscou se prépare à son traditionnel défilé militaire du 9-Mai. Aucun dirigeant de l'Union européenne ne devrait toutefois y assister à cause de l'attitude de la Russie dans la crise ukrainienne. La Pologne organise ainsi ses propres commémorations.

    De notre correspondant à Varsovie,

    Les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale n'auront pas lieu à Varsovie, mais à Westerplatte, au bord de la mer Baltique, près de Gdansk, dans le nord de la Pologne. C'est là où les premiers coups de canon de la Seconde Guerre mondiale ont été tirés par la marine allemande pour attaquer la Pologne à l'aube du 1er septembre 1939.

    La cérémonie officielle débutera à minuit, à l'initiative du président polonais Bronislaw Komorowski. Mais rien de militaire contrairement à la parade de Moscou. Le président ukrainien Petro Porochenko sera présent à Westerplatte, tout comme les chefs d'Etat bulgare, croate, chypriote, estonien, lituanien, roumain et tchèque. Ce jeudi après-midi, tous ces présidents ont d'abord participé à Gdansk à un débat avec des historiens sur l'après 1945.

    Commémorations sur fond de guerre en Ukraine

    La Russie critique ouvertement les commémorations organisées par la Pologne. Elle les voit comme un contre-événement à celles organisées par Moscou. L'opposition polonaise vit très mal le fait que la Pologne ait été tenue à l'écart des accords de Minsk concernant le plan de paix dans l'est de l'Ukraine, alors que ce conflit se déroule derrière la frontière polonaise. Cela vaut d'ailleurs au président polonais Bronislaw Komorowski d'être critiqué en Pologne pour son manque d'initiative sur la scène internationale.

    Par ailleurs, ces commémorations se déroulent à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle en Pologne, à laquelle Bronislaw Komorowski brigue un second mandat. Le 8-Mai était donc une bonne occasion pour lui d'attirer l'attention. L'idéal aurait été la participation des plus hauts dirigeants de l'Union européenne, mais ces derniers ne veulent pas pour autant irriter Vladimir Poutine. Il n'y aura donc ni François Hollande ni Angela Merkel à Westerplatte cette nuit. La France sera représentée par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et l'Allemagne par son ancien président Horst Koehler.

    Relations au plus bas entre Varsovie et Moscou

    Les relations Varsovie-Moscou sont très froides et devraient le rester tant que le Kremlin ne changera pas sa politique envers l'Ukraine. Si le candidat de l'opposition ultra-conservatrice venait à gagner en Pologne, ces relations pourraient même empirer. Bronislaw Komorowski, largement favori à sa réélection, a fait de la sécurité du pays son principal thème de campagne. Il cite la Russie comme une menace potentielle.

    La Pologne est d'ailleurs entrée dans un vaste chantier de modernisation de son armée. Le budget de la Défense a été augmenté à 2 % du PIB polonais. En dehors de ça, les commémorations du 8-Mai organisées par la Pologne sont le dernier motif de tension avec Moscou d'une très longue liste. Donc quel que soit le résultat de la présidentielle en Pologne, il ne faut pas s'attendre à un réchauffement des relations entre Varsovie et Moscou à court terme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.