GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Edouard Philippe aux grévistes: «Que chacun prenne ses responsabilités» pour Noël (au Parisien)
    Europe

    Le fabuleux «Conte des contes» de Matteo Garrone

    media Salma Hayek incarne la Reine de Longtrellis dans « Tale of Tales » («Le Conte des contes») de Matteo Garrone, en lice pour la Palme d'or du Festival de Cannes 2015. Le Pacte

    C’est avec un film aussi féerique que surréaliste que le réalisateur italien Matteo Garrone entre ce jeudi 14 mai dans la première journée de compétition du Festival de Cannes 2015. « Tale of tales » (« Le Conte des contes ») réunit trois histoires issues des célèbres contes populaires italiens écrits par Giambattista Basile au XVIIe siècle et qui traitent des désirs et de la démesure des êtres humains.

    « Toute naissance exige une vie. Chaque désir violent crée de la violence », prévient un sorcier habillé en noir qui se présente un soir au château auprès du roi et de la reine pour proposer une solution à leur désir d’enfant. La reine, dévorée par son envie d’une progéniture, est prête à mourir, mais c’est au roi de tuer un monstre marin et d’extraire le cœur pour le faire bouillir par une vierge. Ainsi naîtra, après une grossesse d’un jour, le prince, mais la pauvre servante vierge aussi accouchera d’un enfant…

    Un voyage à travers de trois royaumes voisins

    Avec une imagination folle et des images d’un paysage d’une beauté sidérante, Garrone nous fait voyager à travers de trois royaumes. Avec des châteaux érigés sur des montagnes et des vallées romanesques remplis de désirs et des faiblesses humains. Les histoires avancent dans une Italie moyenâgeuse où les saltimbanques et les fous du roi se disputent les faveurs de la cour.

    Esclaves de leur égo, de l’éros et de la violence, la décadence des rois finit par former un tableau de mœurs édifiantes. Cela concerne aussi les trois générations de femmes croquées avec leur obsession de beauté, jeunesse, mariage et enfant. Le roi de Roccaforte (interprété par Vincent Cassel) est adepte d’orgies et ne manque aucune occasion pour réchauffer son cœur auprès de la gent féminine. Le roi d’Altomonte (Toby Jones) préfère observer des insectes bizarres plutôt que d’écouter les chansons de sa propre fille. Le troisième roi (John C. Reilly) cherche désespérément à rendre heureuse sa femme (Salma Hayek en reine de Selvascura) qui n’arrive pas à tomber enceinte.

    Fantastique et délirant

    Après la comédie Reality, présentée à Cannes en 2012, Garrone réussitmerveilleusement bien à créer un univers à la fois fantastique avec des ogres délirants, des animaux enchantés et des dragons, mais toujours suffisamment près de nos réalités pour nous émouvoir.

    Dommage qu’il ait fait le choix de tourner en anglais pour toucher le plus grand public possible avec ces contes qui sont longtemps restés inconnus. Cela nous procure évidemment le plaisir de vibrer aux propos de Toby Jones, mais nous prive de la langue originale de ce recueil de contes qui a inspiré aussi bien Charles Perrault que les frères Grimm. Peu convaincant s’avère également le choix de Garrone d’entremêler ces trois contes pour en faire un seul en plus moderne. La logique et la puissance de chaque conte restent largement plus fortes que le montage du film ainsi que la musique quelque peu répétitive, composée par Alexandre Desplat.

    ► Qui gagnera la Palme d’or 2015? Le classement au jour le jour

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.