GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le pape François reçoit Mahmoud Abbas, «ange de paix»

    media Le pape François et le président palestinien Mahmoud Abbas, se sont rencontrés ce samedi 16 mai au Vatican. REUTERS/Alberto Pizzoli/Pool

    Venu assister au Vatican à la proclamation de deux nouvelles saintes palestiniennes, célébrée demain, Mahmoud Abbas s'est entretenu, ce samedi matin 16 mai, avec le pape François. Le pape a notamment confié au président palestinien qu'il était un « ange de paix ».

    Avec notre correspondant au Vatican, Antoine-Marie Izoard

    On savait le pape François et Mahmoud Abbas plutôt proches. Lors de sa visite à Bethléem, l'an passé, le pape argentin avait en effet chaleureusement embrassé le président palestinien, préférant, quelques heures plus tard, serrer la main du président israélien Shimon Peres.

    A la veille de la canonisation des religieuses Mariam Bawardi et Marie-Alphonsine Ghattas, premières saintes palestiniennes de l'époque moderne, les deux hommes se sont à nouveau embrassés. Ils se sont entretenus en privé une vingtaine de minutes avant d'échanger quelques cadeaux.

    Le pape François, qui remettait à Mahmoud Abbas une médaille représentant l'ange de la paix, lui a glissé ces quelques mots : « Voici l'ange qui détruit l'esprit mauvais de la guerre, a dit le pape. J'ai pensé à vous car vous êtes un ange de paix ».

    Si cette audience a été l'occasion de souhaiter une nouvelle fois la reprise de négociations directes entre Israéliens et Palestiniens, mais aussi des décisions courageuses en faveur de la paix, il a aussi été question de l'accord bilatéral conclu trois  jours plus tôt, discuté depuis une quinzaine d'années, et qui porte sur l'activité de l'Eglise et la liberté religieuse dans les territoires palestiniens. Un accord qui, noir sur blanc, reconnaît l'Etat de Palestine et souhaite enfin sa création.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.