GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: 4 nouveaux morts dans des manifestations (Commission intéraméricaine des droits de l'Homme)
    Europe

    L'Irlande vote pour ou contre le mariage homosexuel

    media Des affiches en faveur du mariage homosexuel à Dublin, le 21 mai 2015. AFP PHOTO / PAUL FAITH

    Les Irlandais se rendent aux urnes ce vendredi 22 mai pour se prononcer sur le mariage homosexuel. Les sondages sont nettement en faveur du « oui », avec plus de 60 % des intentions de vote. Si ces études se vérifient, ce pays de forte tradition catholique serait le premier au monde à légaliser l’union des couples du même sexe par le biais d’un vote populaire.

    Avec notre correspondant à DublinSébastien Duval

    Une dernière distribution de badges et de tracts, avant le référendum. Les militants de Yes Equality ont tenté jusqu’au bout de convaincre les indécis à Dublin. Après avoir sillonné l’île pendant plusieurs semaines, le directeur de la campagne pour le « oui », Tiernan Brady, aborde les prochaines heures avec un mélange de confiance et de prudence. 

    « Nous faisons attention à ne pas nous reposer sur nos lauriers. Les sondages sont encourageants, la campagne a été bonne et les gens sur le terrain sont restés très dignes. Je pense que l’on a remporté le débat. Mais il faut encore gagner le scrutin », souligne-t-il.

    Dans les rues de la capitale, la population semble largement favorable au mariage homosexuel. Mais à l’image d’Adam, les partisans du « oui » se méfient de l’abstention qui pourrait profiter au camp adverse : « Beaucoup de monde s’est rangé derrière nous. Il faut désormais conserver cet élan positif et espérer que les gens aillent voter. C’est tout ce que nous demandons : une forte participation. » 

    Le Premier ministre irlandais Enda Kenny, dont l'un des membres du gouvernement a fait son coming-out récemment, est venu en personne donner un dernier coup de main aux militants. Tous les principaux partis politiques du pays ont appelé à voter « oui ». Il faudra patienter encore un peu avant de savoir s’ils ont été entendus. Les résultats officiels ne seront connus que samedi après-midi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.