GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Elections en Espagne et en Pologne: l'Europe appelle au changement

    media La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini. REUTERS/Francois Lenoir

    Les élections municipales en Espagne et présidentielles en Pologne continuent de redessiner en profondeur le paysage politique européen. Selon Federica Mogherini, haute représentante pour la politique extérieure de l’UE, elles montrent en tout cas que l'Europe doit changer.

    Avec notre bureau à Bruxelles,  Pierre Bénazet

    Il y a d’abord eu la percée considérable des partis eurosceptiques lors des élections du Parlement européen il y a un an, puis en janvier la victoire de Syriza en Grèce. Autant de signaux d’un chamboulement en cours de la vie politique de l’Union européenne.

    D’habitude, les institutions européennes s’abstiennent de commenter directement les résultats électoraux dans les différents Etats membres de l’UE, se contentant de féliciter si besoin les vainqueurs. Cette fois-ci, toutefois, Federica Mogherini s’est fendue d’une analyse personnelle tout en se gardant bien d’émettre un commentaire politique sur les résultats eux-mêmes.

    Selon la haute représentante pour la politique extérieure de l’UE, les résultats électoraux espagnols et polonais, tout comme d’ailleurs les projets britanniques de référendum sont le signe qu’il faut « rénover l’Europe si l’on veut sauver le projet des pères fondateurs il y a 65 ans ». Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, ne dit pas autre chose lorsqu’il affirme que « soufflent les vents du changement ».

    En Espagne, le recul des socialistes et des conservateurs rapproche du pouvoir des partis qui comme les Grecs de Syriza sont très critiques envers les institutions de l’UE. Et en Pologne, la victoire d’Andrzej Duda met au pouvoir un président qui risque de renouer avec les tensions entre Varsovie et Bruxelles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.