GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Juillet
Jeudi 20 Juillet
Vendredi 21 Juillet
Samedi 22 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Après 2013, 2015, et 2016, le coureur de Sky remporte le Tour de France pour la quatrième fois. C'est Dylan Groenewegen qui gagne la dernière étape sur les Champs-Elysées

    Europe

    Fifa: plusieurs responsables du monde du football arrêtés en Suisse

    media Le président actuel de la Fifa, le Suisse Joseph Blatter. Reuters

    Ce mercredi 27 mai, plusieurs hauts responsables du monde du football ont été arrêtés par la police helvétique à Zürich dans un luxueux hôtel de la ville. Ces personnes sont réclamées par la justice américaine pour des faits présumés de corruption commis sur ces vingt dernières années à la Fifa. D'après le bureau fédéral de la justice suisse, ce sont six personnes qui ont été arrêtés ce matin.

    C'est le journal américain New York Times qui l'a annoncé : un coup de filet a eu lieu ce mercredi matin à l’aube, dans un hôtel luxueux de Zürich, proche du siège de la Fédération internationale de football association (Fifa). D'après le bureau fédéral de la justice suisse, ce sont six responsables du monde du football qui ont été arrêtés.

    La justice américaine demande leur extradition pour des faits de corruption présumés. On parle de contrats de marketing, mais aussi des conditions d’attribution des Coupes du monde. « Des représentants des médias sportifs et de sociétés de marketing sportif seraient impliqués dans des versements à de hauts fonctionnaires d'organisations footballistiques (des délégués de la Fifa et d'autres personnes appartenant à des organisations affiliées à la Fédération Internationale de football Association) en échange de droits médiatiques et des droits de marketing de compétitions organisées aux Etats-Unis et en Amérique du Sud », a indiqué le ministère suisse de la Justice dans un communiqué.

    Parmi les personnes visées dans ces enquêtes, les premiers noms qui ont filtré sont ceux de l'Uruguayen Eugenio Figueredo, l’ancien président de Confédération sud-américaine de football (Conmebol), Jeffrey Webb des îles Caïmans, vice-président exécutif de la Fifa ou encore Jack Warner de Trinidad-et-Tobago, un ancien membre du comité exécutif. Les personnes interpellées vont être entendues par la police de Zürich. Ceux qui accepteront leur extradition feront l'objet d'une procédure simplifiée « par laquelle l'Office Fédéral de la Justice pourra sans délai approuver la demande d'extradition vers les Etats-Unis et l'exécuter. Pour celles qui s'y opposeront, l'OFJ priera les Etats-Unis de faire parvenir une demande formelle d'extradition à la Suisse dans le délai de 40 jours prévu par le traité d'extradition en vigueur entre les deux pays », précise encore la justice suisse.

    Ces cadres de la Fifa se trouvent en ce moment à Zürich puisque c’est aujourd’hui que doit débuter le congrès annuel de la fédération internationale, congrès au cours duquel devait être réélu le président de l’institution, le Suisse Sepp Blatter, largement favori pour entamer un cinquième mandat malgré la concurrence du prince Ali du Qatar.

    Mais l’arrestation de ces personnalités de la Fifa qui sont forcément proches de Sepp Blatter devrait donner une tonalité très particulière à ce congrès et à cette élection. D'après son porte-parole, la Fifa cherche « à clarifier » la situation et ne fera pas de commentaire sur les arrestations effectuées en Suisse.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.