GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Dernières infos
    Europe

    Photos des livraison d'armes à l'EI: Erdogan menace le journal Cumhuriyet

    media Le président turc Recep Tayyip Erdogan, à Istanbul, le 29 mai 2015. REUTERS/Murad Sezer

    Le président turc n'a pas tardé à réagir après la diffusion dans la presse de photos d'une opération d'interception d'armes, des armes livrées par la Turquie aux jihadistes syriens selon le journal Cumhuriyet. Erdogan a menacé publiquement le journal en précisant qu'il ne laisserait pas l'auteur de l'article «s'en sortir impunément».

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé publiquement de représailles le journal d'opposition, Cumhuriyet, pour avoir publié des images suggérant des livraisons d'armes par Ankara aux extrémistes syriens, et ce à moins d'une semaine des élections législatives. «Je pense que la personne qui a écrit cet article exclusif paiera un prix très lourd pour ça (...) je ne le laisserai pas s'en sortir impunément», a-t-il déclaré.

    L'opération menée par la gendarmerie turque date de janvier 2014. Les armes se trouvaient sous des médicaments, dans des camions officiellement affrétés par une organisation humanitaire. Mais des documents diffusés sur internet ont montré qu'ils appartenaient aux services de renseignements turcs (MIT). Une situation gênante pour Ankara, soupçonné de soutenir les mouvements extrémistes syriens, dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Erdogan considère qu'il s'agit là d'«affirmations diffamatoires» et assimile l'opération à un acte d'espionnage contre le MIT.

    Pour le Premier ministre, Ahmet Davutoglu, les allégations de Cumhuriyet constituent une «manipulation électorale», les élections législatives ayant lieu le 7 juin prochain en Turquie. La semaine dernière Erdogan avait accusé le New York Times de s'ingérer dans les affaires turques en pointant un éditorial qui le mettait sur la sellette pour des intimidations à la presse indépendante de son pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.