«Laudato si'»: les grandes lignes du plaidoyer du pape pour l'écologie - Europe - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Avec notre envoyée spéciale, notre correspondant, et nos invités (Nadia Chaabane, Kamel Jendoubi, Kmar Bendana et Sophie Bessis), retour sur le scrutin de dimanche et point sur les premières tendances qui semblent se dessiner.

«Laudato si'»: les grandes lignes du plaidoyer du pape pour l'écologie

media «Laudato si'» la lettre encyclique du pape François «sur la sauvegarde de la maison commune». REUTERS/Max Rossi

La nouvelle encyclique du pape François, Laudato si', a été présentée à la presse, ce jeudi 18 juin 2015 au Vatican. Une encyclique écologique, la première du genre écrite par un pontife, qui dresse un constat alarmant de l'état de la planète et invite l'homme, et pas seulement les catholiques, à la responsabilité. Ce texte du pape François était particulièrement attendu.

Avec notre correspondant au Vatican,  Olivier Bonnel

Signe de l’importance de ce texte, il a été présenté dans la salle du Synode du Vatican, et non dans la salle de presse, beaucoup plus petite. L’introduction a été faite par le cardinal Turkson, président du Conseil pontifical « Justice et Paix », qui en a écrit la première mouture.

Le cardinal a rappelé que l’encyclique tirait son nom du Cantique des créatures de Saint-François d’Assise. « Quel type de monde désirons-nous transmettre à ceux qui viendrons après nous ? », s’interroge le pape. Une question qui invite à réfléchir aux valeurs sur lesquelles se base la vie sociale.

« Maison commune »

Laudato si' est un texte très dense, qui s’articule en six chapitres (accéder au texte complet sur le site du Vatican). Il commence par un tour d’horizon étayé par la science, qui dresse un constat alarmant sur l’état de « notre maison commune », comme l'écrit François. 

Mutations climatiques, problèmes d’accès à l’eau, perte de la biodiversité ; le pape évoque une dette écologique du Nord envers le Sud, et relie cela au récit biblique de la Création, où la relation avec Dieu, avec le prochain et avec la Terre a été rompue.

« Ecologie intégrale »

Point névralgique de l’encyclique, le chapitre 3 revient sur la racine humaine de la crise écologique : le pape s’interroge sur les avancées technologiques, parfois sources de progrès, mais aussi porteuses de limites. En dérive ainsi une logique du « jetable » dénoncée avec force par le souverain pontife.

Derrière le constat, le pape invite à développer ce qu’il appelle une « écologie intégrale », une idée centrale de cette encyclique, celle que tout est lié. « Il n'y a pas deux crises séparées, souligne le pape, l'une environnementale et l’autre sociale ».

Le cardinal Peter Turkson présente la lettre encyclique du pape François sur l'écologie, le 18 juin 2015 au Vatican. REUTERS/Max Rossi

« Autre style de vie »

Laudato si' plaide pour cette écologie inclusive, faite de justice sociale. Un nouveau système où sont interrogés nos modes de consommation : « L’environnement fait partie de ces biens que les mécanismes du marché ne sont pas en mesure de défendre ou de promouvoir de façon adéquate », écrit François d’un ton sévère.

Le pape plaide aussi pour un dialogue à l’échelle locale comme internationale. Il égratigne au passage les nombreux sommets sur le climat jusqu’ici inefficaces. Au final, Laudato si' propose de « miser sur autre style de vie » où chacun trouve sa place, à commencer par ceux qui sont les plus faibles. 

→ À relire : Laudato si', l’encyclique écolo révolutionnaire du pape François


ANALYSE : La révolution verte du pape François

C’est à une véritable révolution qu’appelle le pape François dans ce document de près de 200 pages qui rappelle les grandes encycliques des papes sur les signes des temps. C’est indubitablement une encyclique majeure qui viendra appuyer la Conférence de Paris en décembre sur le réchauffement climatique, la COP21. Mais ce document, adressé à tous et qui résulte de la contribution de nombreux experts, dépasse le cadre technique et scientifique des sommets internationaux sur le climat.

Un des grands textes du pontificat

Le pape François demande aux pays riches de revoir leurs modèles économiques et consuméristes violents pour l’homme et l’environnement, et dont les pays pauvres paient au prix fort la facture, notamment à travers le dérèglement climatique. Selon lui, plusieurs parties du monde doivent même accepter une «certaine décroissance». «Car c’est l’homme et non la nature qui est à la source du réchauffement climatique», pointe du doigt le pape François, se positionnant clairement face aux climato-sceptiques.

Précise, rigoureuse, au style parfois tranchant, et défendant les plus faibles et la nature, l’encyclique porte la marque du pape argentin et restera un des grands textes de son pontificat.

Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.